Oscars 2021 : les streamers prennent goût aux récompenses

Spread the love
  • Yum
Afin d’éviter d’avoir une compétition sans films, l’Académie des Oscars avait modifié le règlement pour 2021 en rendant admissibles des films qui ne sont pas sortis en salle, ouvrant grand la porte aux streamers. En effet, dans une année normale, les films destinés à être diffusés en SVOD doivent avoir été projetés pendant au moins une semaine dans les salles de cinéma. Ce qui s’est fait en 2021 ne se reproduira peut-être pas en 2022, même si les Oscars revêtent une importance stratégique pour les streamers en tête desquels figure Netflix. La cérémonie est devenue en trois ans une figure imposée pour les acteurs de la SVOD. Dans une récente interview au Wall Street Journal, Scott Stuber, le patron du cinéma de Netflix déclarait : « Nous pouvons réellement réaliser les choses dont vous rêvez. Nous voulons tous être reconnus par nos pairs comme les meilleurs de la classe. Lorsque j’ai commencé, nous n’avions jamais été nominés. C’est une grande réussite et c’est extrêmement bénéfique pour l’entreprise, non seulement pour recruter des artistes, mais aussi pour s’assurer que nos clients savent que nous essayons d’obtenir le meilleur. » 

36 nominations et 7 prix

Avec 24 nominations en 2020 pour 2 récompenses, les équipes de Reed Hastings et de Ted Sarandos espéraient faire mieux en 2021 puisque Netflix avait obtenu 36 nominations pour 17 programmes, était présent dans 22 des 23 catégories, un nouveau record pour un streamer, avec 2 nominations pour le meilleur film avec « Mank » et « The Trial of the Chicago 7 ». Au final, Netflix rentre à Los Gatos avec 7 statuettes pour 5 films, mais ni pour le meilleur film qui revient à Nomadland ni pour les meilleurs rôles. « Nomadland » réalise un triplé historique : meilleur film, meilleure réalisatrice pour Chloé Zhao et meilleure actrice pour Frances McDormand. Un film produit par Searchlight Pictures, une société du groupe Disney qui est sorti en salles le 19 février et qui a rapporté 2 millions de dollars aux Etats-Unis à ce jour et qui fait les beaux jours de Hulu, un service de SVOD de Disney. « Mank » de David Fincher, le film le plus nommé de l’année avec 10 nominations, a donc raté la récompense suprême mais repart quand même avec deux prix pour la photographie et la conception de la production.

13 Oscars en 3 ans

Amazon récolte deux prix :  celui du son et du montage pour Sound of Metal. Et Warner Bros a remporté un Oscar avec Daniel Kaluuya pour « Judas and the Black Messiah ». Apple TV+ n’a rien gagné malgré des nominations pour « Greyhound » et « Wolfwalkers » tout comme Hulu avec « The United States vs. Billie Holiday » qui ne remporte rien.

Au final, Netflix et Amazon Prime Video, les deux premiers services de SVOD dans le monde repartent avec 9 Oscars pour 48 nominations à eux deux. Décevant pour les uns, symboles de l’évolution du marché pour les autres, il n’en demeure pas moins que les streamers tissent leur toile à Hollywood. En 2020, Netflix n’avait remporté que deux Oscars après 24 nominations : Laura Dern pour le second rôle féminin pour « Marriage Story » et « American Factory » pour le long métrage documentaire. En 2019, l’entreprise avait remporté quatre Oscars dont trois pour « Roma » d’Alfonso Cuarón. Cette annné, Scott Stuber repart les mains pleines et affiche un joli palmarès :  13 Oscars en 3 ans pour un ex-vendeur de DVD par la poste, c’est plutôt pas mal. 

Redistribution des cartes en 2022

Avec la reprise progressive de l’activité salles aux Etats-Unis, on sait déjà que la cérémonie 2022 ne ressemblera pas à celle de cette année. De nouveaux streamers se sont lancés, le day & date s’est généralisé  et les majors comptent bien priver les streamers de la précieuse statuette l’année prochaine.

Source : Oscars.com – D.R.

 Extrait du Palmarès 2021

publicité

  • Netflix : 7 Oscars
  • Disney : 5 Oscars
  • Warner Bros : 3 Oscars
  • Amazon Prime Video : 2 Oscars
  • Sony Pictures : 2 Oscars

Leave a Reply

%d bloggers like this: