OpenText accélère sa cadence de travail dans le cloud

Spread the love
  • Yum

OpenText accélère sa cadence de travail dans le cloud

OpenText certifie ses logiciels EnCase Forensic et OpenText EnCase Endpoint sur Microsoft Azure alors qu’il continue à faire évoluer son portefeuille vers le cloud.

Les logiciels EnCase Forensic et EnCase Endpoint Investigator sont conçus pour permettre aux forces de l’ordre et aux enquêteurs d’entreprise de collaborer et de traiter les preuves. Microsoft Azure est également un partenaire essentiel du site Evidence.com et de la pile technologique d’Axon.

Le mois dernier, OpenText a mis à jour ses applications cloud dans l’ensemble de sa gamme, alors que la société pivote vers un modèle basé sur le SaaS. Plus précisément, OpenText a mis à jour son Business Network Cloud, son Content Cloud, son Experience Cloud, son Security and Protection Cloud et son Developer Cloud.

publicité

Solides résultats trimestriels

Le 5 novembre, OpenText a enregistré de solides résultats au premier trimestre avec un bénéfice net de 103,4 millions de dollars, soit 38 cents par action, sur un revenu de 804 millions de dollars, en hausse de 15,4 % par rapport à l’an dernier. Le chiffre d’affaires du cloud pour le trimestre s’est élevé à 341 millions de dollars, soit une hausse de près de 44 % par rapport à l’année dernière.

Le PDG Mark J. Barrenechea souligne que le plan de l’entreprise de se convertir à un modèle tournant autour des services et des abonnements dans le cloud a porté ses fruits. L’entreprise a également relevé ses perspectives, même si elle connaîtra une baisse des revenus des licences qui sera compensée par la croissance du cloud.

« Notre vision chez OpenText est de construire de manière organique et par le biais de M&A, la plateforme de gestion de l’information dans le cloud la plus complète pour l’avenir. Et avec l’introduction de notre nouvelle architecture, Cloud Editions, fonctionnant dans le cloud OpenText et d’autres cloud, nous n’avons jamais été aussi bien placés pour offrir à nos clients un nouvel équilibre. Nous fournissons de nouvelles capacités massives tous les 90 jours. Nous avons déjà plus de 1 000 clients sur Cloud Editions », a détaillé le PDG en marge de la présentation des résultats trimestriels.

« Je sais que je l’ai déjà dit dans le passé, mais permettez-moi de le répéter car c’est très important. Il y a 10 ans, les licences représentaient 26 % de notre activité. Au premier trimestre, leur part était de 9 %. Il y a 10 ans, nous n’avions aucun revenu dans le cloud. Aujourd’hui, c’est notre ligne de revenus la plus importante, 341 millions de dollars au premier trimestre, soit 42 % de nos revenus, et c’est maintenant la première ligne de revenus sur notre compte de résultat », a-t-il ajouté.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

%d bloggers like this: