“On nous annonce plus de 20 heures de retard !” : la galère interminable de milliers de passagers de TGV da… – franceinfo

Spread the love
  • Yum

Une dizaine de TGV ont été bloqués entre Dax et Bordeaux dans la nuit du dimanche 30 août au lundi 31 août en raison d’une série de pannes liée à l’alimentation électrique. Des milliers de voyageurs sont concernés.

Lundi 31 août, la SNCF a annoncé l’interruption du trafic “sur la ligne Bordeaux-Hendaye et Bordeaux-Tarbes jusqu’à 19h”. “On nous annonce une arrivée sur Paris à 9h13 donc avec près de 20 heures de retard sur l’horaire initial. J’espère qu’au moins on va battre un record”, raconte à franceinfo Grégory, un passager d’un TGV bloqué sur les voies entre Dax et Bordeaux, lundi 30 août. Des pannes de caténairs en série dans le sud-ouest ont provoqué des embouteillages et des retards pour une dizaine de TGV et de nombreux autres trains ce dimanche.

“Un nouveau défaut d’alimentation électrique majeur vient de se produire entre Dax et Bordeaux et nécessite un diagnostic puis des réparations conséquentes”, explique la SNCF aux passagers en colère vivant une nuit difficile.

“C’était l’enfer : plus de PQ, pas de bouffe, seulement une petite bouteille d’eau, il faisait chaud avec les masques et puis ils nous retenaient à bord alors qu’ils auraient pu nous faire sortir”, témoigne Marjolaine, passagère d’un TGV Inoui parti de Bayonne à 19h30 avec déjà trois heures et demie de retard.

On ne savait pas si on allait d’abord mourir de faim, de soif, de covid ou d’hygièneMarjolaine, une passagèreà franceinfo

Son train à destination de Paris s’est arrêté plusieurs fois en route et a finalement fait marche-arrière pour ramener les passagers à Biarritz vers 3 heures du matin. “On n’avait pas d’info et on n’a pas eu de panier repas, tout avait été distribué au train d’avant, déjà en galère”, s’énerve Marjolaine qui dit qu’elle ne prendra “plus jamais” le train sur le trajet entre Paris et Bayonne qu’elle effectue régulièrement.

Des passagers du TGV 8538 étaient toujours bloqués sur les voies dans les Landes, a appris ce lundi matin franceinfo auprès de la SNCF et de plusieurs passagers. Les pompiers ont dû intervenir pour plusieurs malaises.

La SNCF remboursera les billets à hauteur de 300 %Jean-Baptiste Djebbari à BFMTV

“Il s’agira d’un remboursement à valoir sur des billets”, a assuré le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari lundi matin sur BFMTV. Plus tôt dans la nuit, la SNCF avait indiqué sur Twitter à un passager que son billet serait “remboursé à hauteur de 200 %”.

“Les voies, en l’état des connaissances, pourraient rouvrir mardi matin mais les travaux à faire sont conséquents, on a plus 60 km de voies endommagées au niveau des caténaires”, a également expliqué Jean-Baptiste Djebbari.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *