“Il y avait du sang partout sur la route.” Un troupeau de vaches a été attaqué samedi soir par un groupe d’individus, à Bargny dans l’Oise, rapporte Le Parisien. Ils en ont frappé plusieurs sur le crâne, à coups de hache. L’une d’entre elles a été tuée et ses filets ainsi que ses pattes avant et arrière ont été découpés, précise au quotidien l’agriculteur propriétaire des bovins. 

“Le fait d’un connaisseur”

Pour Dominique Garnier, qui a découvert la carcasse au lendemain de l’attaque, cet acte est “le fait d’un connaisseur” qui n’a “pas pu faire ça seul”. Il a enregistré sa plainte ce jeudi à la gendarmerie de Crépy-en-Valois et a d’ores et déjà pu être indemnisé à hauteur de 415 euros.

Alors que les habitants des maisons situées à environ 100 mètres disent n’avoir rien entendu, les gendarmes sont toujours à la recherche de témoignages et poursuivent leur enquête. Pour ces faits, considérés comme des actes de cruauté, les agresseurs risquent deux ans de prison et 30.000 euros d’amende.