Suivez notre direct. Notre article est mis à jour au fur et à mesure de l’évolution de la situation. Recevez également nos alertes en direct avec l’appli Actu17 pour smartphone.

05h00. La police demande aux habitants de rester chez eux et indique que toutes les écoles ont été placées en « lock down » (confinement).

Un média local évoque un premier bilan d’au moins 27 morts.

04h00. Au moins un homme a ouvert le feu dans deux mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande ce vendredi vers 13h40 (heure locale). Des dizaines de personnes ont été abattues. La situation est toujours en cours.

Un assaillant a diffusé la tuerie en direct sur internet avec une caméra qu’il avait accroché sur sa tête. Sur ces images que nous avons pu visionner, le tueur armé d’au moins un fusil d’assaut fait feu sur des dizaines de personnes dans une mosquée.

Le tueur est en possession de nombreux chargeurs et fait feu massivement. Ce dernier n’hésite pas à tirer sur des victimes immobiles au sol, qui semblent pourtant déjà mortes.

Les médias locaux indiquent que deux mosquées différentes ont été les cibles de cette attaque particulièrement meurtrière. La mosquée Masjid Al Noor sur Deans Avenue, puis la mosquée Linwood Masjid a confirmé la police.

Un homme arrêté

« La police a réagi à un incident très grave et tragique, impliquant un tireur actif dans le centre de Christchurch. Une personne a été arrêtée mais la police pense qu’il pourrait y avoir d’autres assaillants » ont écrit les autorités sur Twitter. « Nous pouvons confirmer qu’il y a un certain nombre de décès » précise le communiqué.

Le tueur aurait été identifié et se nommerait Brenton Tarrant, âgé de 28 ans. Ce dernier est présenté comme un militant d’extrême-droite, notamment au vu des messages sur son compte Twitter, qui a depuis été suspendu.

« C’est et ce sera l’un des jours les plus sombres de la Nouvelle-Zélande », a déclaré la Première ministre Jacinda Ardern.