Nouveau protocole sanitaire à la cantine: le menu sans viande parmi les options envisagées à Paris – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Anne Souyris, adjointe en charge de la Santé à la mairie de Paris, a annoncé ce lundi étudier différentes pistes pour fluidifier le passage des enfants à la cantine, y compris celle choisie par son homologue écologiste à la mairie de Lyon, Grégory Doucet.

Trouvera-t-on de la viande dans les assiettes des écoliers parisiens à la rentrée? De manière à fluidifier le passage à la cantine, Grégory Doucet, maire EELV de Lyon, a décidé de proposer temporairement aux enfants un menu unique, sans viande, mais avec du poisson ou des œufs. Une mesure similaire pourrait appliquée dans la capitale à l’issue des vacances scolaires.

“On envisage plein de solutions à Paris et ça fait partie de ce qu’on envisage pour des raisons pratiques”, a indiqué l’écologiste Anne Souyris, adjointe d’Anne Hidalgo en charge de la Santé, sur BFMTV. Cependant, précise-t-elle, “ce n’est pas la mairie centrale qui choisit” mais bien chaque arrondissement.

L’élue regrette que cette décision de la mairie de Lyon fasse aujourd’hui l’objet d’une polémique entre les écologistes, l’opposition et le gouvernement. Sur Twitter, Gérald Darmanin a condamné une mesure issue d'”une idéologie scandaleuse” et une “insulte inacceptable aux agriculteurs et aux bouchers français”.

“Une espèce de faux débat”

“C’est une mesure qui avait été prise par Gérard Collomb (en mai 2020, NDLR), a rappelé Anne Souyris. C’est une mesure qui a une relation directe avec la situation sanitaire.”

L’élue reconnaît toutefois que, “dans la durée”, “l’idée, c’est de dire qu’il faut moins manger de viande mais en manger mieux, de manière plus locale, plus respectueuse de l’environnement”.

“C’est vraiment assez étrange, a-t-elle poursuivi, alors qu’on sait qu’on doit aller dans ce sens-là pour des raisons sanitaires et pour des raisons de respect de la planète, de faire une espèce de faux débat là-dessus.”

Sur le même sujet

Saisi par le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, le préfet du Rhône doit se prononcer prochainement sur la légalité ou non de ce menu unique.

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions

Leave a Reply

%d bloggers like this: