“Notre sport, notre culture, ces lieux qui font notre vie sociale rouvriront” : Gabriel Attal évoque l’espoir – franceinfo

Spread the love
  • Yum

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a espéré mercredi 3 mars un “retour à une vie plus normale (…) peut-être dès la mi-avril”, grâce à l’effet de la vaccination pour alléger la pression hospitalière. L’exécutif se risque à donner une date parce que les Français sont de plus en plus las après un an de crise.

Il estime indispensable de leur donner un horizon, d’autant qu’une partie du pays risque de subir dès la semaine prochaine de nouvelles restrictions. “Pour la première fois depuis des mois, le retour à des vies plus normales est en vue. Notre sport, notre culture, tous nos exutoires, tous ces lieux qui font notre vie sociale rouvriront”, a assuré Gabriel Attal. “C’est évidemment un horizon au bout du tunnel que nous devons toujours avoir en vue”.

Afin de pouvoir rouvrir les lieux culturels, sportifs et de restauration, tout s’articulera autour du “pass sanitaire” annoncé par Emmanuel Macron la semaine dernière, un outil numérique. Ses modalités figurent au menu d’une réunion organisée à l’Elysée ce mercredi 3 mars avec les principaux ministres concernés. Sa mise en place posera en effet de nombreuses questions techniques, de respect des données individuelles et des libertés. Et nécessitera un texte législatif, selon l’exécutif, d’où l’obligation d’anticiper.

Ce “pass”, qui pourrait être liée à l’appli TousAntiCovid, pourrait être d’abord un outil de traçage des contaminations et d’alerte pour les cas contacts, grâce un QR code d’identification cryptée à scanner. Pas question en revanche d’un “passeport vaccinal” qui réserverait l’accès aux seuls vaccinés tant que le vaccin ne sera pas accessible à tous. Le sujet divise l’Union européenne et Macron fait partie de ceux qui y sont totalement opposés.

Piste parallèle, la mise en place de protocoles expertisés, en particulier pour les festivals, grandes salles de spectacles ou stades. Chaque ministre a été prié de présenter mercredi des protocoles sanitaires sûrs. Le gouvernement attend en particulier le résultat de plusieurs “concerts-tests” qui seront organisés fin mars par le ministère de la Culture à Paris et à Marseille. 

A Marseille le test aura lieu avec un millier de personnes, dans la salle de spectacle du Dôme, assis avec la possibilité de se lever. Toutes les personnes seront testées avant le concert et les cas positifs ne seront pas filtrés mais des tests post-événement évalueront les contaminations. A Paris, 5.000 personnes participeront à une expérimentation dans la salle Accor Arena, un concert debout avec un groupe test.

Leave a Reply

%d bloggers like this: