Notre-Dame de Paris : pour Pâques, mille et une façons de faire un don NOTRE DAME – L’incendie de Notre-Dame de Paris a eu lieu alors que débutait, chez les chrétiens, la “semaine sainte” de Pâques. Ce week-end, de nombreuses initiatives locales viennent compléter une mobilisation sans précédent pour reconstruire la cathédrale Notre-Dame de Paris…

L’essentiel

Les dons pour reconstruire la cathédrale Notre-Dame de Paris sont en train de dépasser ou presque le milliard d’euros. Une mobilisation sans précédent, après qu’un incendie a ravagé ce joyau du patrimoine français lundi soir, alors que les chrétiens entraient dans la “semaine sainte” de Pâques. Plusieurs grosses fortunes (Pinault, Arnault, Bettencourt) et plusieurs entreprises sont venues alimenter cette cagnotte à coups de centaines de millions d’euros. Mais il y a aussi les particuliers qui, émus par la catastrophe de Notre-Dame, on eux aussi multiplié les dons. Pour faire un don, vous pouvez opter pour différents organismes officiels en suivant le lien ci-contre. Mais pour ce week-end de Pâques, de nombreuses initiatives locales permettent aussi de participer à la renaissance de Notre-Dame. Concert de Pâques, chasses aux oeufs et autres ventes de chocolats sont organisés à travers la France pour récolter des fonds… Suivez la mobilisation et les dernières actualités après l’incendie de Notre-Dame dans notre direct.

Les infos en direct

12:38 – Des cloches en chocolat pour Notre-Dame

Les dons pour aider à la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Des initiatives locales voient le jour comme à Nevers, où une chocolaterie a décidé de participer à sa façon à la cagnotte pour la rénovation de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Ainsi, la chocolaterie, qui s’appelle  Alice au pays des chocolats, va vendre ses cloches en chocolat de Pâques au profit de la Fondation du patrimoine. C’est la gérante, Véronique Griveau qui a fait ce choix, très émue par l’incendie qui a touché le monument lundi soir. 

19/04/19 – 23:47 – L’Unesco va apporter ses technologies dans la reconstruction de Notre-Dame de Paris

[FIN DU DIRECT] La reconstruction de Notre-Dame de Paris pourra bénéficier des “nouvelles possibilités offertes par l’évolution des technologies”, a expliqué la directrice générale de l’Unesco Audrey Azoulay ce vendredi. Cette dernière a été reçue par Emmanuel Macron, en compagnie de Franck Riester le ministre de la Culture, du général Jean-Louis Georgelin et de Stanislas de Laboulaye. Selon Audrey Azoulay, “la valeur universelle du site” sera respectée, ainsi que son “intégrité et son authenticité. Néanmoins, l’ensemble ne doit pas “rester figé”, a-t-elle indiqué. L’organisation reconnaît en effet que les rénovations peuvent s’adapter “au processus naturel et historique de changement et de transformation “, et apporter de nouvelles techniques. 

19/04/19 – 23:21 – Un incendie étouffé pendant 24 heures ?

Notre-Dame de Paris aurait pu couvrir l’incendie dans sa charpente pendant 24 heures avant que le feu ne se déclare véritablement. C’est une hypothèse relevée par Julien Dapremont, expert en investigation post-incendie pour GM Consultant, à CNEWS. “Une énergie d’ignition a très bien pu commencer à carboniser le bois, sans nécessairement qu’il y ait beaucoup d’oxygène. Cette combustion n’est pas toujours visible, car elle ne produit pas beaucoup de fumée, ou pas assez pour pouvoir déclencher une détection automatique”, détaille-t-il. Pour le moment, l’enquête est toujours en cours et “les investigations n’ont pas mis en évidence d’éléments désignant une origine individuelle”, a déclaré le parquet mercredi dernier. 

19/04/19 – 22:49 – 15 tableaux transportés au Louvre n’ont pas été abîmés

Ce vendredi 19 avril, plusieurs œuvres qui étaient auparavant visibles à l’intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris ont été transférées au Louvre, pour les conserver. Franck Riester, le ministre de la Culture, a annoncé que les tableaux de grande taille “n’ont pas été abîmés” et “sont dans des conditions quasi normales”. Ces peintures étaient accrochées dans la nef, une zone que l’incendie n’a pas atteinte. Ainsi, 15 tableaux de  Laurent de La Hyre ou Charles Le Brun ont été transportés sous la surveillance de restaurateurs et de conservateurs. 

19/04/19 – 22:22 – Un directeur du CNRS s’émeut des sommes collectées pour Notre-Dame de Paris

Franck Courchamp, directeur de recherche au CNRS revient sur les sommes recueillies pour reconstruire la cathédrale Notre-Dame de Paris, qui a en partie brûlé lundi soir. Très ému par l’incendie, il se dit tout de même mal à l’aise avec l’argent récolté, a-t-il confié The Conversation . ” J’ai réalisé que l’être humain semblait bien plus attaché à ses propres œuvres qu’il ne l’est à son environnement”, explique-t-il. Il pointe ainsi que la charpente de Notre-Dame, appelée “forêt”, n’est pas la seule à “partir en flammes”. Il veut parler aussi “de la vingtaine d’espèces d’animaux et de plantes qui disparaissent chaque jour. Je parle de ces 75 % d’insectes volants disparus des aires protégées d’Europe en moins de 30 ans ; et du tiers des oiseaux disparus en France dans le même temps.” Il se demande pourquoi Emmanuel Macron appelle aux dons pour Notre-Dame de Paris quand l’environnement est en danger. 

19/04/19 – 21:49 – Lilian Thuram estime qu’il y a des “hiérarchies dans l’émotion” après l’incendie de Notre-Dame

Alors que le débat sur les dons réalisés au profit de la rénovation de Notre-Dame est à son comble, Lilian Thuram a participé à la polémique. L’ancien joueur de l’équipe de France était en Corse ce jeudi pour y débattre du racisme avec des jeunes et il est revenu sur l’incendie qui a touché la cathédrale parisienne. S’il s’est dit “touché” et “ému” par la catastrophe, l’ex-footballeur “a l’impression que, parfois, il y a des hiérarchies qui s’installent dans l’émotion”. “Il y a des gens qui meurent en voulant traverser la Méditerranée et en fait, le monde n’est pas ému comme ça”, a-t-il regretté.

19/04/19 – 21:23 – La zone de Notre-Dame de Paris est-elle polluée après l’incendie ?

L’ONG Robin des bois s’inquiète de la possible pollution entraînée par l’incendie de Notre-Dame de Paris, rapporte 20 Minutes. Dans un communiqué, elle a ainsi déclaré : “Après la fusion d’au moins 300 tonnes de plomb dans les garnitures de la flèche et dans la toiture, l’emprise de Notre-Dame de Paris est un site pollué. La cathédrale est aujourd’hui rendue à l’état de déchet toxique”. Robin des bois s’inquiète également pour les pompiers intervenus sur place ainsi que pour les travailleurs et demande un état des lieux, car un “risque plomb pèse désormais sur l’île de la Cité et les sédiments de la Seine”. 

19/04/19 – 20:49 – Le maire de Rodez offusqué par le don de sa région à Notre-Dame de Paris

Le maire de Rodez dans l’Aveyron a été étonné des dons donnés par sa région à Notre-Dame de Paris. En effet, il demande des subventions pour celle de sa ville, jusqu’ici sans succès, relate 20 Minutes. Christian Teyssèdre a ainsi expliqué à la présidente de la région Occitanie, que le lendemain de l’incendie, Notre-Dame de Rodez “perdait quelques pierres qui sont venues se fracasser 80 m plus bas sur un véhicule en stationnement” . La région a débloqué 1,5 million d’euros pour Notre-Dame de Paris tandis que l’édile demande depuis août 2018 une aide de 10 millions d’euros. a région a répondu que la cathédrale de Rodez, bien d’Etat, ne rentrait pas dans ses critères d’aide. “En cas d’événement grave, comme des inondations ou l’incendie de Notre-Dame, la région a la possibilité de débloquer une aide exceptionnelle, cela n’a rien à voir avec la taille de la ville”, a expliqué la préfecture. 

19/04/19 – 20:21 – Une somme record pour Notre-Dame de Paris

Les dons reçus pour Notre-Dame de Paris ont atteint une somme exceptionnelle. Selon Le Monde, il faudrait additionner les dons reçus par les dix plus grosses associations et fondations sur une année pour atteindre le montant de 843 millions d’euros. Une somme atteinte en trois jours après l’incendie de Notre-Dame de Paris. Le journal a comparé pour cela les chiffres de l’année 2017 dans une infographie

19/04/19 – 19:48 – Une bâche comme un “grand parapluie” pour Notre-Dame de Paris

Alors que l’incendie a terriblement endommagé Notre-Dame de Paris, d’autres inquiétudes restent. Des fragilités persistent en effet et la semaine prochaine, la météo pourrait ajouter son grain de sel, avec la pluie. Pour protéger le monument, une bâche devrait donc être dépliée sur la cathédrale. Une opération qui sera supervisée  par l’architecte en chef Philippe Villeneuve. Selon Charlotte Hubert, présidente de la compagnie des architectes en chef des monuments historiques, interrogée par BFMTV, il devrait s’agir d’un “grand parapluie”, pour reprendre le jargon. “Ça redonnera une silhouette à Notre-Dame”, a-t-elle précisé. 

19/04/19 – 19:19 – Le PSG invite les pompiers parisiens qui ont aidé à Notre-Dame de Paris

Le Paris-Saint-Germain, le club de football de la capitale, a voulu rendre hommage aux pompiers après l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris lundi. Dimanche, les joueurs affronteront Monaco en portant un maillot dédié, avec un logo spécial, rapporte Le Parisien. De plus, plusieurs centaines de pompiers de Paris ont été invités par le club pour assister au match. Le club devrait également s’investir dans des levées de fonds pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris.

19/04/19 – 19:09 – Les dons pour Notre-Dame de Paris agacent à La Roche-sur-Yon

En six mois, l’appel au don lancé par la Fondation du patrimoine la rénovation de l’église Saint-Louis à La Roche-sur-Yon, en Vendée, n’a recueilli qu’à peine 1000 euros. C’est pourtant le monument le plus visité de la ville, auquel les habitants sont très attachés. France Bleu rapporte que l’élan de générosité pour Notre-Dame, auquel participent des collectivités ou entreprises de la région, suscite quelques incompréhensions. “C’est vrai que certains se posent des questions”, indique ainsi Maryse à la radio. “Ma collègue m’a dit, mais tu te rends compte : le Puy du Fou donne 300 000 euros pour Notre-Dame de Paris ! Mais c’est à nous qu’ils pourraient donner !”. “Il faut solliciter des gros donateurs, des fortunes locales ou des entreprises. Notre-Dame n’a pas besoin de les solliciter, pour Saint-Louis, il faut qu’on aille les chercher”, tente d’expliquer Jérôme Soibinet, président des amis de l’église Saint-Louis.

19/04/19 – 18:51 – Nouvelle image de Notre-Dame en feu, vue du ciel

BFMTV diffuse sur son compte Twitter la vidéo du passager d’un avion qui survolait l’Ile-de-France lundi, lorsque la cathédrale de Paris était en proie aux flammes. L’image est saisissante, on prend la mesure de l’importance de la fumée qui s’est propagée sur des kilomètres durant l’incendie.

19/04/19 – 18:50 – Le Secours populaire déplore une baisse de 2% des dons

Tout en refusant de polémiquer sur les sommes astronomiques promises à Notre-Dame pour sa rénovation, le Secours populaire, par la voix de sa secrétaire générale Henriette Steinberg, a fait savoir qu’une baisse de 2% des dons avait été enregistrée. Evoquant les grand familles ayant versé des millions d’euros pour la cathédrale, “peut-être peuvent-ils accentuer leur soutien à l’ensemble des associations qui développent de la solidarité. Et en ce qui concerne le Secours Populaire, nous, on est preneur”, explique-t-elle, dans des propos relayés par Public Sénat.

En savoir plus

La Fondation du Patrimoine a lancé dès mardi matin une “collecte nationale” pour Notre-Dame de Paris. Il est possible de faire un don pour la cathédrale sur cette page. Le gouvernement français renvoie sur trois autres organismes en plus de la Fondation du Patrimoine : la fondation Notre-Dame, la Fondation de France et le Centre des monuments nationaux, via cette page. Toutes ces structures se sont engagées avec l’Etat pour permettre à chacun de contribuer de manière transparente et sécurisée. Tous les dons de particuliers de moins de 1000 euros permettent de bénéficier d’une réduction fiscale de 75%, cette réduction est de 66% pour les montants supérieurs.

Infographie: Les dons affluent de toutes parts | Statista Vous trouverez plus de infographies sur Statista

La “forêt”, autrement dit la charpente de bois qui soutenait la toiture, datant du début du XIIIe siècle, a été totalement détruite, comme la flèche de la cathédrale qui s’est effondrée sur elle-même. Une des deux tours a été touchée et le feu a provoqué des dégâts à l’intérieur du monument. La flèche s’est notamment écrasée à l’intérieur, laissant un trou béant dans le plafond de l’édifice. La reconstruction de cette flèche fera l’objet d’un grand concours international d’architecture, il est donc très vraisemblable qu’elle ne soit pas reconstruite à l’identique.

L’inventaire des œuvres des chapelles autour de la nef, qui peuvent avoir été abîmées par la fumée et l’eau, est en cours de réalisation. En revanche, le trésor de la cathédrale, les objets sacrés, étaient en sécurité dans la sacristie et ont pu être récupérés, notamment la couronne d’épines et la tunique de Saint-Louis. Par miracle, le coq de la flèche de Notre-Dame a été retrouvé dans les décombres, abîmé, mais “restaurable”. Il contient des reliques inestimables. Le grand orgue de la cathédrale, l’un des bijoux de Notre-Dame a pu être sauvé, mais de sérieux dégâts seraient à constater du fait de la chaleur et de l’eau déversée par les lances à incendie. Il s’agit d’un objet unique et spectaculaire, contenant près de 8000 tuyaux, 5 claviers et 109 jeux. Sa première version date du XVe siècle, même si l’instrument avait atteint sa forme définitive seulement au XVIIIe siècle.

Dès le début de l’incendie à Notre-Dame de Paris, les images du drame ont circulé en masse sur les réseaux sociaux, avant que les agences de presse ne prennent le relais. Toute la soirée, les photos de l’incendie à Notre-Dame de Paris ont montré d’immenses flammes s’échappant du toit de l’édifice, dans un épais nuage de fumée. L’effondrement de la flèche de Notre-Dame sur elle-même a été un autre épisode riche en images dramatiques. Mardi, de nouvelles images ont été dévoilées par l’AFP, des photos prises à l’intérieur de la cathédrale, sur lesquelles on constate l’étendue des dégâts dans la nef. Retrouvez toutes les photos de l’incendie à Notre-Dame de Paris.

L’AFP a diffusé des images prises à l’intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris dès le lendemain de l’incendie qui a ravagé la toiture. Si l’autel a miraculeusement été préservé, le sinistre a détruit tout un pan du plafond de la grande nef, qui s’est effondré. De nombreux vitraux ont été détruits ou très dégradés, la rosace sud aurait en revanche été préservée.

Une image à 360 degrés prise par un drone, après l’incendie de Paris, a été diffusé par le site Gigarama, spécialisé en photos de haute définition, mercredi 17 avril 2019. Le cliché permet de prendre la mesure de l’étendue du feu qui a détruit presque entièrement la toiture de la cathédrale. Il est également possible de faire tourner l’image et de procéder à des zooms importants pour observer l’édifice en détail.

Les causes exactes de l’incendie à Notre-Dame de Paris, ce lundi 15 avril 2019, sont inconnues à ce stade, mais le monument était en travaux de restauration au moment où le feu s’est déclaré. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour déterminer les circonstances du départ de feu, et confiée à la police judiciaire. Selon les premiers éléments de l’investigation, révélés par Le Parisien, les policiers ont identifié que l’incendie avait débuté à la base de la grande flèche, vers 18h50. Ils suspectent une défaillance sur l’installation électrique et un court-circuit, dont les causes restent à établir. Selon le journal, les enquêteurs s’interrogeraient sur l’installation d’un ascenseur sur le chantier, mais l’hypothèse d’un départ de feu sur un point chaud lié à une soudure n’est pas écartée.

Article le plus lu – Gilets jaunes : la contestation continue › Voir les actualités