La Nintendo Switch devrait enfin accueillir une application YouTube. Certains utilisateurs qui naviguaient dans la section « Vous pourriez aussi aimer » du site officiel de Nintendo se sont vus proposer l’app de la plateforme de vidéo de Google, avec l’indication que celle-ci sortirait le 8 novembre 2018. Enfin un renforcement de l’offre multimédia sur la console ? 

switch youtube

Une application YouTube pourrait enfin débarquer sur Nintendo Switch ce 8 novembre 2018. Plusieurs utilisateurs rapportent sur le forum ResetEra s’être vu proposés dans la liste des suggestions d’applications du site officiel américain (« Vous pourriez aussi aimer ») de Nintendo la plateforme de partage de vidéos de Google, accompagnée de la mention suivante : « disponible le 8 novembre 2018 ».

Nintendo Switch : sortie de l’application YouTube imminente, Netflix pour bientôt ?

Il semblerait que cela ait été supprimé depuis mais nous avons en tout cas affaire au meilleur indice sur la potentielle arrivée de YouTube sur Switch depuis la sortie de la console en mars 2017. La société japonaise a plusieurs fois expliqué que sa machine est avant tout dédiés à une expérience gaming et que les apps de divertissement ne sont pas sa priorité. Nintendo avait cependant indiquer négocier pour que YouTube et Netflix débarquent sur la Switch, alors que Hulu y est déjà disponible aux États-Unis.

Fin octobre 2018, nous apprenions que Nintendo avait vendu plus de 22 millions de Switch dans le monde. Un nombre qui devrait encore grimper alors qu’approchent les fêtes de fin d’année, surtout si la console se dote de services multimédias qui lui font défaut par rapport à ses deux principaux concurrents, à savoir la PS4 et la Xbox One, qui proposent une expérience de salon bien plus complète pour l’instant.

Outre YouTube, Netflix pourrait également débarquer sur Switch dans le futur. « Nintendo était très concentré au lancement sur l’aspect gaming et non sur l’aspect vidéo, qui n’était pas une priorité pour eux […] un support de Netflix sur Switch peut nous intéresser […] ça pourrait arriver », expliquait Scott Mirer, cadre chez la plateforme de SVOD.