Next40 et French Tech 120 : rendez-vous lundi pour la sélection 2021

Spread the love
  • Yum

Avec un peu de retard, la présentation des listes Next40 et French Tech 120 aura finalement lieu lundi prochain, a annoncé Cédric Ô, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques ce vendredi.

Les deux listes auraient dû être présentées au courant du mois de janvier, alors que la clôture de l’appel à candidatures avait lieu le 6 décembre 2020. Les difficultés rencontrées avec les mesures sanitaires semblent avoir causé ce retard.

Quels critères ?

Comme pour la première édition du classement de ces deux indices, les jeunes pousses inscrites seront principalement choisies pour leur récente performance en termes de levée de fonds, et de croissance.

Il s’agit d’un important critère : pour le classement Next40, des 40 statups françaises les plus prometteuses, toutes les licornes (entreprises non cotées et valorisées plus d’un milliard d’euros) et les startups ayant bouclé une levée de fonds à plus de 100 millions d’euros seront automatiquement ajoutés au classement lundi.

Pour les startups ne répondant pas à ces deux critères, elles pourront toujours être sélectionnées dans le Next40 lundi si elles ont réussi leur dernier exercice à plus de cinq millions d’euros de chiffre d’affaires, et une croissance annuelle d’au moins 30 % sur les trois derniers exercices.

Pour le classement French Tech 120, deux startups par région seront sélectionnées en fonction du critère de la levée de fonds et de l’hypercroissance. La condition sine qua non pour participer : posséder son siège en France, ne pas avoir été racheté et se placer comme une entreprise innovante.

Quels avantages ?

L’édition 2021 pourrait, espérons-le, se différencier de la première édition en 2020. Les conditions sanitaires ont ajouté du fil à retordre aux entreprises, et malgré les avantages que leur offrent les labels Next40 et FT120, l’État avait décidé d’un plan d’aide global, sans que ces entreprises soient privilégiées.

“Les difficultés économiques concernent l’ensemble des entreprises. Le choix de Cédric O a été de prendre des mesures spécifiquement destinées aux entrepreneurs et applicables à toutes les startups”, avait alors justifié Kat Borlongan, directrice de La French Tech, dans une interview à Maddyness.

Lire aussi – Un nouveau startup studio français se lance dans la fintech

En situation normale, mis à part la promotion médiatique des classements, l’État propose plusieurs avantages : accès prioritaire aux services de l’État, facilité pour l’accès aux marchés internationaux, facilités de recrutement de nouveaux talents (français et internationaux).

« En termes de réseau, c’est extraordinaire, surtout quand on est une entreprise BtoB – qui vend aux entreprises – qui a besoin d’accéder au top management, voire aux PDG des grands groupes », reconnaissait Erwan Keraudy, CEO de la startup CyberAngel (classement FT 120 2020), dans une interview à La Tribune.

Quels changements en 2021 ?

Pour lundi, Cédric Ô le reconnaissait. “Il y aura forcément des entrées et des sorties, c’est la vie des affaires”, commentait-il en novembre 2020, au sujet de la sélection 2021. En revanche, sur les critères de sélection, les startups devront répondre aux mêmes attentes que celles choisies en 2020. « La crédibilité et la valeur de ces classements sont fondées sur la stabilité », disait le Secrétaire d’État.

Cela dit, parmi les avantages, la France veut maintenant faciliter l’accès aux marchés des capitaux, particulièrement à l’honneur en 2020 malgré la crise. Ainsi, un partenariat avec Euronext a été signé. Chez les entreprises concernées, un programme pour faciliter une introduction en bourse leur sera proposée.

À cela, l’État se dresse un objectif : celui d’une intégration à plus d’un milliard d’euros dans les trois prochaines années. Une autre solution pour pouvoir continuer à maintenir l’activité française sur le chemin de l’indépendance, de la croissance, loin des tentations des rachats américains et asiatiques.

Leave a Reply

%d bloggers like this: