La tête de liste de La République en Marche (LREM) pour les Européennes était alors étudiante à Sciences Po, révèle Mediapart. Celle qui compte faire barrage au Rassemblement national lors des élections du 26 mai évoque « une erreur » et assure n’avoir alors « pas perçu » la couleur politique de cette liste. Sur franceinfo, Nathalie Loiseau a répété : « une connerie » de jeunesse.

Nathalie Loiseau (LREM) compte faire barrage au Rassemblement national lors des élections européennes du 26 mai. Photo Stéphane de SAKUTIN/AFP Nathalie Loiseau (LREM) compte faire barrage au Rassemblement national lors des élections européennes du 26 mai. Photo Stéphane de SAKUTIN/AFP