Fragilisée par une campagne électorale catastrophique, Nathalie Loiseau pensait trouver un peu de repos – et regagner en influence – en prenant la tête du groupe centriste au Parlement européen. Elle n’aura finalement pas cette opportunité : critiquée pour ses propos peu amènes envers ses partenaires européens, Nathalie Loiseau a décidé de renoncer à briguer la tête du groupe centriste. On en parle avec Paul Larrouturou.