Le Mobile World Congress a fermé ses portes mardi, et comme prévu, les écrans pliables et la 5G ont été les grandes vedettes du plus grand salon dédié à la téléphonie mobile. Gros plan sur les modèles qui sont prêts pour le réseau remplaçant la 4G.

Le Mobile World Congress à Barcelone a été l’occasion pour les acteurs de la téléphonie mobile d’exposer leurs nouveaux produits. Si les smartphones pliables ont fait fureur, le nouveau réseau mobile 5G, qui apporte des débits à rivaliser avec la fibre, a été largement mis en avant. Rappelons néanmoins que pour l’utilisateur moyen, il est inutile de se presser pour s’équiper. L’Arcep ne prévoit le début du déploiement de la 5G en France que courant 2020 dans le meilleur des cas, sans compter le temps nécessaire pour obtenir une couverture nationale décente.

De plus, les premiers modèles incorporant une nouvelle technologie connaissent toujours quelques problèmes, comme c’était le cas avec la 4G. Actuellement, la plupart de ces mobiles utilisent le processeur Snapdragon 855 de Qualcomm, qui n’intègre pas de modem 5G, uniquement 4G. Il faut donc ajouter une puce séparée, le modem X50 également de Qualcomm. De plus, les fréquences utilisées nécessitent plusieurs antennes pour ne pas être bloquées simplement en tenant le téléphone. Le temps que Qualcomm développe une nouvelle puce intégrant la 5G, les premiers mobiles seront plus volumineux.

Samsung Galaxy S10 5G

Samsung a ouvert le bal cette année avec une annonce en amont. Parmi sa nouvelle série S10 se trouve le S10 5G, avec un écran 6,7 pouces, d’un appareil photo quadruple objectif et d’une batterie 4.500 mAh. Il ne sortira sans doute pas en France cette année, mais Orange compterait le commercialiser l’année prochaine.

Samsung Galaxy Fold

Le Galaxy Fold était également présent au MWC, même s’il était protégé derrière une vitrine. Le nouveau smartphone pliable de Samsung sera bien décliné dans une version 5G. Il dispose d’un écran 4,6 pouces à l’extérieur et un grand écran 7,3 pouces à l’intérieur qui se déplie. Il sera vendu en France en quantité limitée au prix de 2.000 euros environ.

Xiaomi Mi Mix 3 5G

Le constructeur chinois Xiaomi a choisi de ne pas créer un nouveau modèle pour la 5G, mais de mettre à jour le Mi Mix 3 lancé au mois d’octobre 2018. Une petite mise à jour matérielle s’impose pour passer au Snapdragon 855, le constructeur en profite pour ajouter une batterie 3.800 mAh. Il sera vendu dès le mois de mai au prix de 649 euros.

Huawei Mate X

Huawei a fait fort dans le domaine de la 5G en lançant plusieurs produits, afin de tirer profit de son propre processeur Kirin 980 et modem 5G Balong 5000. Tout d’abord le routeur 5G CPE Pro, qui permettra de profiter du réseau 5G avec tous les appareils de la maison. Cependant, le plus notable est le Huawei Mate X, un téléphone pliable 5G. Déplié, l’écran mesure 8 pouces. Lorsqu’il est plié, les écrans restent à l’extérieur, pour donner un écran avant de 6,6 pouces et un écran arrière de 6,38 pouces. Comptez tout de même 2.299 euros…

ZTE Axon 10 Pro 5G

Autre constructeur chinois, ZTE a dévoilé son nouveau Axon 10 Pro 5G. Il intègre un écran de 6,47 pouces, 128 Go de stockage et bien entendu le Snapdragon 855. Il devrait être disponible avant l’été, mais le prix reste encore inconnu.

LG V50 ThinQ

Pour le lancement de la 5G, LG a imaginé une solution différente des modèles pliables. Le V50 ThinQ est tout simplement doté d’un second écran sous forme d’accessoire qui sert également de coque. Il est donc techniquement pliable, mais les deux écrans sont séparés. L’écran principal mesure 6,4 pouces, tandis que le second mesure 6,1 pouces. Le constructeur coréen n’a pas donné de précisions sur la disponibilité ou le prix, mais on sait déjà qu’il a choisi d’abandonner le marché français.

Sony Xperia 5G

Le constructeur japonais Sony a également profité du MWC pour présenter un smartphone Xperia 5G encore au stade de prototype. La marque a évoqué le lancement dans un futur proche, mais n’a pas communiqué plus de détails, en dehors du processeur Snapdragon 855 et d’un écran au ratio 21:9.

Un prototype de OnePlus

OnePlus était également de la partie, même si malheureusement son smartphone n’est pas encore prêt. Il a donc présenté un prototype, caché dans une énorme coque pour ne pas dévoiler plus de détails avant l’heure. La seule certitude est qu’il intègrera bien un processeur Qualcomm. La version définitive devrait tout de même sortir au deuxième trimestre.

Un prototype d’Oppo

Oppo a déclaré qu’il sera le premier à proposer un smartphone compatible 5G. Pourtant, il n’a donné aucune information sur cet appareil, si ce n’est qu’il sera équipé des puces Qualcomm. Il est apparu brièvement dans la main du présentateur, rien de plus. Un lancement qui serait donc imminent, mais il faudra attendre encore un peu pour connaître la date et le prix.

HTC 5G Hub

Le fabricant taïwanais HTC a voulu être de la partie, mais n’a pas encore de smartphone 5G. Il a donc présenté à la place son 5G Hub, un hotspot mobile avec un écran tactile 5 pouces. Il permettra de profiter des vitesses du réseau 5G jusqu’à 20 appareils à la maison ou en déplacement.

Ce qu’il faut retenir

  • Présente dans certains téléphones, la 5G n’arrivera pas tout de suite pour les clients.
  • Les puces 5G obligent les fabricants à proposer des modèles plus volumineux.
  • Il faudra attendre 2020 pour vraiment profiter de ces téléphones dernier cri.
Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.
Cela vous intéressera aussi
À voir aussi : 

Leave a Reply