Mozambique : des jihadistes prennent le contrôle de la ville de Palma, le groupe Total suspend ses opérations – franceinfo

Spread the love
  • Yum

Des milliers de personnes fuient la petite ville portuaire du nord-est du Mozambique, située à quelques kilomètres du mégaprojet gazier piloté par le groupe français Total. 

Article rédigé par

France Télévisions

Publié Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

La ville de Palma, située dans le nord-est du Mozambique à seulement dix kilomètres du mégaprojet gazier piloté par le groupe français Total, est tombée aux mains des jihadistes à l’issue de trois jours de combats, ont fait savoir samedi 27 mars des sources sécuritaires.

Mercredi après-midi, ces groupes jihadistes avaient lancé une attaque d’envergure contre la ville, simultanément sur trois fronts, le jour même où le géant français annonçait la reprise des travaux de son site d’exploitation gazière, censé être opérationnel en 2024. Le géant français, qui “ne déplore pas de victime” sur le site d’Afungi, a pris la décision de “réduire au strict minimum le personnel” du site pour des raisons de sécurité.

La province musulmane de Cabo Delgago, frontalière de la Tanzanie et riche en gaz naturel, est confrontée à une violente guérilla depuis plus de trois ans. Dimanche, des milliers de personnes continuaient à fuir Palma, ville de 75 000 habitants, par tous les moyens possibles. Certains ont foncé vers les forêts environnantes pour s’y cacher, d’autres se sont dirigés vers les plages où ils sont montés à bord d’embarcations de toutes sortes.

Leave a Reply

%d bloggers like this: