Les Etats-Unis ont accusé sans détour l’Iran d’être «responsable» des attaques de jeudi contre deux pétroliers en mer d’Oman, un incident qui fait craindre un nouvel embrasement dans le Golfe. Téhéran dément être derrière ces incidents, et réplique fermement.

Une épaisse colonne de fumée noire s'échappait jeudi de l'incendie qui touchait le Front Altair, en mer d'Oman. Photo AFP Une épaisse colonne de fumée noire s’échappait jeudi de l’incendie qui touchait le Front Altair, en mer d’Oman. Photo AFP