Montres connectées : l’Apple Watch continue de dominer le marché. Une autre marque peut-elle la rattraper ?

Spread the love
  • Yum

Montres connectées : l'Apple Watch continue de dominer le marché. Une autre marque peut-elle la rattraper ?

L’Apple Watch continue de dominer le marché des montres connectées, représentant 31,1 % des livraisons mondiales de smartwatches au deuxième trimestre 2021, selon les chiffres du cabinet d’analystes Canalys. Une assis très confortable pour Apple, étant donné qu’aucun de ses rivaux n’est capable de rassembler une part de marché supérieure à 10 %.

Les smartwatches sont désormais les appareils connectés portés au poignet les plus vendus, représentant 62 % des livraisons mondiales de ce type d’objet, au total 25,4 millions d’unités livrées au deuxième trimestre 2021. Globalement, l’ensemble du marché des wearable bands (les objets connectés portés au poignet) a progressé de 5,6 % en glissement annuel, avec 40,9 millions d’unités expédiées au cours du trimestre.

Xiaomi est désormais le leader du classement des wearable bands de Canalys, grâce au Mi Band 6, dont nous avons parlé ici. Cet appareil est doté d’un écran AMOLED de 1,56 pouce, de 30 modes de fitness, d’une surveillance de l’oxygène dans le sang, d’une autonomie de 14 jours.

publicité

“Xiaomi a fait un choix judicieux en accélérant la sortie du Mi Band 6”

“Xiaomi a fait un choix judicieux en accélérant la sortie du Mi Band 6, qui est un appareil plus convaincant que son prédécesseur “, a déclaré Cynthia Chen, analyste de recherche chez Canalys, dans un communiqué. “Le pivot rapide de Xiaomi vers les montres basiques a également aidé l’entreprise à stimuler ses expéditions de montres-bracelets de 1,3 million d’unités ce trimestre.”

Xiaomi a expédié 8 millions de bracelets connectés au cours du trimestre et détient une part de marché de 19,6% avec une croissance annuelle de 2,6%. Apple a expédié 7,9 millions d’Apple Watch et détient une part de marché de 19,3 %, mais a enregistré une croissance de 29,4 %.

Huawei reste le troisième fournisseur de la catégorie, avec 3,7 millions d’unités expédiées. Mais les livraisons ont diminué de 53,9 % en glissement annuel. Surtout, les livraisons de ces appareils ont lieu principalement en Chine désormais, note Canalys.

Samsung a expédié 1,8 million de smartwatches au cours de la période

Samsung n’a expédié que 2,5 millions de dispositifs connectés et détient une part de marché de 6,1 %, mais a connu une croissance impressionnante de 114,1 % sur la période. Devant Samsung, Fitbit a expédié 3 millions d’unités, ce qui lui donne une part de 7,3 %, avec une croissance annuelle de 20,6 %.

Samsung a choisi d’utiliser le système Wear OS 3 de Google dans la nouvelle série Galaxy Watch 4, ce qui devrait permettre de multiplier les applications disponibles sur la smartwatch de Samsung.

Mais si l’on considère uniquement le segment des smartwatches, Apple reste le leader, suivi de Huawei, Garmin, Samsung et Xiaomi, même si certains de ses rivaux ont connu une croissance rapide, bien que partant d’une base faible.

Samsung a expédié 1,8 million de smartwatches au cours de la période et a connu une croissance annuelle de 84,7 %, ce qui lui laisse une part de 7,1 %. Xiaomi a augmenté ses expéditions de 272,6%, avec des expéditions de 1,5 million d’unités, terminant le trimestre avec une part de 5,7%.

La stratégie des fournisseurs va reposer sur la santé connectée

Jason Low, directeur de recherche chez Canalys, note que le suivi de la santé reste la principale raison pour laquelle les consommateurs achètent des smartwatches, ce qui signifie que les fournisseurs auront besoin de nouveaux capteurs de santé et d’algorithmes pour garantir l’exactitude et la fiabilité des données de santé.

Le suivi de la santé est le cas d’utilisation le plus important pour les smartwatches, a-t-il déclaré : “La capacité à proposer des fonctions de suivi de la santé et à offrir aux utilisateurs des données significatives et des informations sur la santé exploitables permettra de distinguer les gagnants des perdants.”

Selon M. Low, il est essentiel que les fournisseurs investissent dans des capteurs de santé de nouvelle génération et développent des algorithmes et des solutions internes pour non seulement suivre les biomarqueurs vitaux, mais aussi pour garantir une bonne précision et une bonne fiabilité. “Les fournisseurs devraient s’attacher à donner aux utilisateurs un aperçu des tendances en matière de santé en impliquant des données collectées sur une plus longue période, afin qu’ils puissent comprendre comment leur mode de vie affecte leur bien-être”, a-t-il déclaré.

x8x0pyhly96bxjdmur2gqa2ctth6pbkn.jpg

Image : Canalys

Source : “ZDNet.com”

Leave a Reply

%d bloggers like this: