Mobilisation des agriculteurs : au moins 11 points de blocage prévus en Ile-de-France – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

Ralentissements à prévoir dès l’aube ce vendredi matin, sur l’A6, l’A10, l’A13, la RN20, la Francilienne… La FNSEA du « grand bassin parisien » (Ile-de-France, Hauts-de-France, Haute-Normandie) et les Jeunes Agriculteurs d’Ile-de-France organisent une action syndicale pour protester contre la réforme de la PAC (Politique agricole commune) européenne en cours de négociation. Elle pourrait se traduire par des bouchons sur les grands axes.

Les agriculteurs, invités à « sortir » au volant de leur tracteurs pour s’installer sur les routes, ont prévu la mise en place de plus de 100 « points de blocage » dans tout le quart nord-ouest de la France, dont au moins 11 situés en grande couronne parisienne, dans les Yvelines, l’Essonne et le Val-d’Oise.

Les manifestants, très mobilisés selon leurs syndicats, se rassembleront sur l’A6 au niveau de Villabé (dans le sens province-Paris), sur le rond-point de la Nationale 20 à Etampes et au carrefour des départementales 838 et 988 à Limours pour le département de l’Essonne.

Des actions aussi prévues en Seine-et-Marne

Dans les Yvelines, 6 points de rassemblement sont programmés : ils seront situés sur la Départementale 910 à Gourville, à la sortie de l’A10 en direction de la Nationale 191 à Allainville, sur la Nationale 12 à Moulette et Montfort-l’Amaury et sur l’autoroute A13 à hauteur de Flins en direction de la province et après le péage de Mantes dans le sens opposé.

Dans le Val-d’Oise enfin, deux cortèges de tracteurs devraient se retrouver sur la Nationale 14 à hauteur de Villeneuve-Saint-Martin et sur la Francilienne (N104) à Villiers-le-Sec. D’autres lieux de rendez-vous, dont la liste n’a pas été communiquée, sont également prévus en Seine-et-Marne.

Les actions au départ de ces sites pourront prendre la forme de barrages filtrants ou d’opérations escargot sur les grands axes. Presque toutes les opérations programmées débuteront dès 6 heures du matin. Les organisations syndicales à l’origine de la manifestation n’ont pas donné de consignes pour l’heure de levée des barrages.

Leave a Reply

%d bloggers like this: