Les lunettes d’Apple pour la réalité augmentée vont entrer en production, à des fins de commercialisation, au quatrième trimestre 2019, affirme l’analyste Ming-Chi Kuo. Il se couvre un peu en suggérant que cela pourrait glisser au second trimestre 2020. Mais dans un cas comme dans l’autre, c’est quasiment demain.

C’est aussi dans la droite ligne de ce que cet analyste a déjà écrit en 2018, de même que Mark Gurman chez Bloomberg en 2017. À chaque fois revenait l’horizon 2020.

Indice peut-être que les choses s’accélèrent en effet, le mois dernier un vétéran d’Apple, Frank Casanova, a changé de poste pour s’occuper du marketing produit mondial en lien avec la réalité augmentée.

Ming-Chi Kuo parle aussi du fonctionnement de ce futur accessoire qui fait penser aux débuts de l’Apple Watch. Il le décrit comme fortement dépendant de l’iPhone, qu’il faudra avoir sur soi pour que cela fonctionne.

Ces lunettes seraient avant tout un écran déporté, laissant au téléphone la charge de traiter les informations, de s’occuper de la connexion au réseau, d’envoyer l’image à surimposer à ce que regarde l’utilisateur et pour le géolocaliser.

Cela se ferait sans-fil, même si ce n’est pas clairement affirmé. De là on peut en déduire que si l’iPhone assure le gros du travail, les lunettes pourraient être assez légères (voire endurantes ?)

Pas un mot sur les usages ni sur la manière dont on pourra interagir avec les contenus ajoutés dans le champ de vision. Tout comme avec les AirPods ont peut cogiter sur le recours à Siri, des tapotements sur l’accessoire et pourquoi pas l’analyse du mouvement de vos mains.
Pour les applications où l’on a avant tout besoin de voir des objets en situation et où les manipulations sont limitées — l’application d’IKEA est un bon exemple en cela, une paire de lunettes et plus commode qu’un iPhone tenu devant soi.

Tim Cook pour sa part avait justement parlé en octobre 2017 d’un intérêt de la réalité augmentée dans l’univers du commerce, en boutiques comme depuis chez soi.

Leave a Reply