Microsoft suspend xCloud sur iOS… car Apple n’en veut pas !

Spread the love
  • Yum

Depuis plusieurs mois, Microsoft teste xCloud, son service de streaming de jeu, sur Android et iOS. Prochainement disponible en version finale, il ne verra pas le jour sur les smartphones à la pomme pour le moment. Pourquoi ? Car Apple n’en veut pas…

La plateforme xCloud est disponible en Preview depuis le mois de février sur Android et iOS. Le service peut être testé par n’importe quel utilisateur d’Android mais il n’en est pas de même pour les utilisateurs d’iOS alors que xCloud avait été lancé pratiquement au même moment. En effet, Apple autorisait uniquement jusqu’à 10.000 participants à la beta, chiffre qui a été atteint seulement quelques heures après son ouverture. De plus, un seul jeu était disponible au catalogue contrairement à Android sur lequel l’on pouvait en tester davantage.

Apple se cache derrière la politique de l’App Store

Il y a quelques jours, Microsoft a décidé de suspendre les tests de xCloud pour iOS. En cause : les directives d’Apple qui semblaient empêcher de porter son “Netflix du jeu vidéo” sur iPhone et iPad. La chose est désormais confirmée puisqu’Apple a déclaré à Business Insider que ce type de service cloud était en violation avec la politique de l’App Store. Pire, ils ne pourront, selon la firme, jamais exister sur iOS puisqu’Apple ne peut pas examiner individuellement chaque contenu offert par ce type de plateforme. Voici la déclaration officielle :

« L’App Store a été créé pour être un lieu sûr et de confiance pour les clients pour découvrir et télécharger des applications, et une excellente opportunité commerciale pour tous les développeurs. Avant d’entrer dans notre boutique, toutes les applications sont examinées par rapport au même ensemble de directives destinées à protéger les clients et à offrir des conditions de concurrence équitables et équitables aux développeurs.

Nos clients apprécient les excellentes applications et jeux de millions de développeurs, et les services de jeux peuvent absolument être lancés sur l’App Store tant qu’ils suivent le même ensemble de directives applicables à tous les développeurs, y compris la soumission de jeux individuellement pour examen et apparaissant dans les graphiques et les recherches. En plus de l’App Store, les développeurs peuvent choisir d’atteindre tous les utilisateurs d’iPhone et d’iPad sur le Web via Safari et d’autres navigateurs sur l’App Store. »

1d947-xjwrw8wgak8jgpqmhmdzch

Microsoft n’abandonnera pas xCloud sur iOS

Microsoft, de son côté, a déclaré à TheVerge qu’ils ne pouvaient pas offrir actuellement de solution pour amener xCloud sur iOS tout en expliquant continuer à se concentrer sur le développement de la version Android. Rappelons d’ailleurs que le service de streaming de jeu sera intégré au Xbox Game Pass Ultimate dès le 15 septembre prochain. Ce n’est pas pour autant que xCloud sera définitivement abandonné sur iOS. Voilà la déclaration officielle de Microsoft :

« Notre période de test pour l’application de prévisualisation Project xCloud pour iOS a expiré. Malheureusement, nous n’avons pas de chemin pour apporter notre vision du jeu en nuage avec Xbox Game Pass Ultimate aux joueurs sur iOS via l’App Store d’Apple. Apple est la seule plate-forme à usage général à refuser aux consommateurs d’accéder aux jeux en nuage et aux services d’abonnement à des jeux tels que Xbox Game Pass. Et il traite systématiquement les applications de jeu différemment, en appliquant des règles plus clémentes aux applications non liées aux jeux, même lorsqu’elles incluent du contenu interactif. Tous les jeux disponibles dans le catalogue Xbox Game Pass sont classés pour leur contenu par des organismes de classification indépendants du secteur tels que l’ESRB et leurs équivalents régionaux. Nous nous engageons à trouver un moyen d’intégrer le jeu en nuage avec Xbox Game Pass Ultimate sur la plate-forme iOS. Nous pensons que le client doit être au cœur de l’expérience de jeu et les joueurs nous disent qu’ils veulent jouer, se connecter et partager n’importe où, où qu’ils se trouvent. Nous sommes d’accord. »

Bref, beaucoup d’utilisateurs pensent qu’il ne s’agit finalement que d’une histoire de gros sous puisqu’Apple ne touche forcément pas de commissions sur la location de jeux contrairement à toutes les applications et DLC téléchargés directement sur sa boutique applicative. Il ne serait pas étonnant qu’un accord financier puisse débloquer la situation, mais il va falloir se montrer patient !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *