Microsoft rachète Bethesda : tremblement de terre dans le monde du jeu vidéo !

Spread the love
  • Yum

Un véritable séisme vient de se secouer le monde du jeu vidéo. Microsoft a en effet annoncé le rachat de Bethesda (Zenimax Media) et cela devrait lui donner un sacré coup de boost pour l’avenir de ses consoles Xbox Series et de son abonnement Xbox Game Pass.

Microsoft a annoncé sur son blog officiel le rachat de ZeniMax Media dont sa filiale Bethesda Softworks pour la bagatelle de 7,5 milliards de dollars. Si ce nom ne vous dit rien, dites-vous qu’il s’agit de l’un des meilleurs studios de jeu vidéo qui a notamment édité des franchises comme Wolfenstein, Fallout, Doom, Quake et bien d’autres. Avec cette acquisition, Xbox Game Studios comptera désormais 23 studios contre 15 précédemment. Voilà de quoi s’offrir de nombreuses exclusivités pour Microsoft.

BethesdaXbox-HERO

Xbox Game Pass permettra-t-il à Microsoft de remporter la “guerre des consoles” ?

Alors que les Xbox Series X et S viennent à peine d’être disponibles en précommande, ce rachat sonne comme un sacré coup d’accélérateur pour leur avenir et surtout celui du Xbox Game Pass qui devrait séduire encore plus de joueurs. L’abonnement de Microsoft qui permet de jouer à plus d’une centaine de jeux moyennant une somme modique compte déjà 15 millions d’utilisateurs, dont 5 millions de plus en seulement 5 mois. Le service plus important que la console ? Peut-être bien et Sony a du soucis à se faire au vu de l’adoption du Xbox Game Pass par les joueurs. En mai dernier, son service équivalent, baptisé PlayStation Now, ne comptait que 2,2 millions d’abonnés.

Xbox Game Pass accueillera plusieurs titres de Bethesda dès leur sortie sur PC et Xbox. Microsoft a déjà confirmé que Starfield, The Elder Scrolls VI, Ghostwire Tokyo et Deathloop en feraient partie. Actuellement, on ne sait pas si la firme compte rendre disponible les futurs titres de Bethesda sur PlayStation ou si la firme adoptera une politique plus fermée en les sortant uniquement sur Xbox et PC. Affaire à suivre…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *