S’il y a bien un produit Microsoft qui a fait couler beaucoup d’encre et qui est devenu l’un des sujets favoris de trolls de geeks, c’est Internet Explorer. Efficace et populaire au début des années 2000, il s’est rapidement fait distancer par Mozilla Firefox puis par Google Chrome, avant de tenter de tenter de rattraper son retard sur Windows 7 et Windows 8, en vain.

Edge ne convainc pas

Pour tourner la page et faire oublier Internet Explorer, Microsoft a alors proposé Edge sur Windows 10. Bien qu’il ne manque pas d’argument en sa faveur (plus rapide et plus économe en ressources que Google Chrome d’après Microsoft), le navigateur n’a jamais su s’imposer sur Windows 10. Beaucoup lui reconnaissent une énorme progression par rapport à Internet Explorer mais Edge souffre de sa jeunesse, de mises à jour trop peu fréquentes (dépendantes des mise à jour de Windows 10), et certainement d’un logo rappelant trop fortement celui d’Internet Explorer.

Concurrencer Chrome en utilisant Chrome

Face à ce constat, la firme de Redmond n’a toujours pas dit son dernier mot. De nouvelles rumeurs en provenance de Windows Central, généralement bien informé, indiquent que Microsoft plancherait actuellement sur le développement d’un nouveau navigateur basé sur Chromium. Le projet au nom de code “Anaheim” serait prévu pour remplacer Edge sur Windows 10 et utiliserait le même moteur de rendu Blink que Google Chrome.

Une nouvelle qui peut paraître surprenante mais en réalité, pas totalement. L’idée serait d’accélérer le développement d’un navigateur en sa basant sur une plateforme éprouvée, sans avoir besoin de réinventer la roue en développant un nouveau moteur de rendu, et en se concentrant uniquement sur la création de fonctionnalités pour les utilisateurs Windows. En parallèle, cela profiterait également aux développeurs web qui auraient un moteur de rendu en moins à gérer. C’est une nouvelle qui serait une suite logique aux récents bruits de couloirs selon lesquels Microsoft aiderait Google à porter Chrome sur les ordinateurs à processeurs ARM.