Microsoft négocie la possibilité de racheter TikTok aux États-Unis

Spread the love
  • Yum

Microsoft négocie la possibilité de racheter TikTok aux États-Unis

Ce qui semblait être une rumeur folle vendredi ressemble plus à une possibilité réelle que Microsoft finisse par acquérir une partie des opérations américaines de TikTok, une plateforme de médias sociaux vidéo actuellement détenue par la société chinoise ByteDance. La firme technologique américaine a reconnu dimanche être en pourparlers concernant l’achat des activités américaines de la plateforme vidéo TikTok.

Le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a rencontré le président Donald Trump et a exprimé sa volonté de poursuivre les discussions qui pourraient aboutir au rachat par Microsoft des activités américaines de TikTok, selon la société.

Microsoft « s’engage à acquérir TikTok sous réserve d’un examen complet de la sécurité et à fournir des avantages économiques appropriés aux États-Unis, y compris au Trésor américain », peut-on lire dans le billet de blog. Selon les responsables, Microsoft envisage de posséder et d’exploiter TikTok aux États-Unis, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Microsoft pourrait inviter d’autres investisseurs à prendre une part minoritaire dans l’achat.

Microsoft prévoit de poursuivre les discussions avec la société mère de TikTok, ByteDance, « dans quelques semaines » et les achèvera au plus tard le 15 septembre 2020, ont déclaré les responsables. Pendant cette période, Microsoft prévoit de poursuivre les discussions avec le gouvernement américain, y compris avec Trump, a indiqué le blog.

publicité

Enjeux de sécurité

Microsoft s’assurerait d’ajouter « des protections de classe mondiale en matière de sécurité, de respect de la vie privée et de sécurité numérique », selon l’article du blog. Microsoft s’assurerait également que toutes les données privées des utilisateurs américains de TikTok seront transférées et resteront aux États-Unis. Si certaines de ces données sont actuellement stockées ou sauvegardées en dehors des États-Unis, Microsoft s’assurerait qu’elles soient supprimées des serveurs situés en dehors du pays après leur transfert, selon l’article de blog.

TikTok affirme que ses centres de données sont entièrement situés en dehors de la Chine et qu’aucune de ses données n’est soumise à la loi chinoise. ByteDance exploite un service distinct appelé Douyin pour servir le marché chinois. ByteDance exploite actuellement ses propres centres de données aux États-Unis, et stocke toutes les données des utilisateurs américains aux États-Unis, avec une redondance de sauvegarde à Singapour, selon l’entreprise.

Les responsables de Microsoft ont qualifié les discussions de « préliminaires » et ont noté que Microsoft n’a pas l’intention de fournir d’autres mises à jour sur les discussions jusqu’à ce qu’il y ait un résultat définitif.

La Maison Blanche en alerte

La nouvelle que Microsoft discutait de la possibilité d’acheter les activités américaines de TikTok à ByteDanc a commencé à circuler vendredi 31 juillet. Au cours du week-end, Microsoft aurait interrompu les discussions avec ByteDance en raison des craintes que Trump n’interdise TikTok aux États-Unis. Pourquoi Microsoft, qui est devenu essentiellement un fournisseur de technologies d’entreprise, veut-il TikTok ? On ne sait pas non plus combien Microsoft sera prêt à payer pour l’obtenir.

Samedi, le Wall Street Journal rapportait que la Maison Blanche voulait s’assurer que TikTok devenait bien « de propriété américaine ». Les discussions à ce propos avaient duré des semaines avant que le président Donald Trump ne déclare vendredi dernier qu’il prévoyait d’ordonner l’interdiction de TikTok aux Etats-Unis. Le président américain et d’autres responsables politiques ont affirmé que la société mère de TikTok gérait mal les données des utilisateurs, ce qui pose des risques de sécurité pour les citoyens américains.

ByteDance aurait à l’origine cherché à conserver une participation minoritaire dans les affaires de TikTok aux États-Unis. Environ 70 % des investisseurs de ByteDance sont basés aux États-Unis et pourraient avoir la possibilité de prendre des participations minoritaires, selon Reuters. Mais au cours du week-end, il semble, d’après divers rapports, que ByteDance était prêt à renoncer à sa participation pour que l’accord se réalise.

Quelle stratégie pour Microsoft ?

Il est difficile de voir comment Microsoft va essayer de faire entrer TikTok dans sa structure et sa stratégie actuelles. Microsoft s’éloigne de plus en plus du marché grand public, à l’exception de ses activités dans le domaine des jeux et de l’éducation depuis que Satya Nadella a pris la direction de l’entreprise il y a six ans. Lorsque ses produits Windows, Office et autres sont destinés aux consommateurs, ils s’adressent aux « prosommateurs », c’est-à-dire aux consommateurs soucieux de leur productivité.

Même si Microsoft s’est recentré sur son cœur de métier/entreprise, les responsables ont continué à chercher des moyens d’attirer des utilisateurs et des clients plus jeunes. TikTok compte environ 800 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, dont 41 % ont entre 16 et 24 ans. Sur ces 800 millions d’utilisateurs, environ 100 millions se trouveraient aux États-Unis.

On pourrait éventuellement avancer qu’il existe des synergies potentielles entre l’activité de jeu de Microsoft, qui a rapporté 10 milliards de dollars pour l’exercice 2020, selon les responsables de Microsoft, et TikTok. Il pourrait également y avoir des points d’intégration potentiels entre Minecraft, que Microsoft a acheté quand il a acquis Mojang en 2014 et TikTok. En outre, Microsoft possède FlipGrid, une plateforme vidéo mobile pour l’éducation, qui pourrait éventuellement s’harmoniser avec TikTok. Un autre domaine de chevauchement pourrait être la publicité. Microsoft tente depuis plusieurs années de développer ses activités publicitaires autour de son moteur de recherche Bing. Et TikTok, dernièrement, a essayé de s’établir comme un acteur potentiel de la publicité, avec le slogan « Don’t Make Ads ; Make TikToks. »

Si Microsoft finit par dépenser plusieurs milliards pour TikTok, il pourrait faire ce qu’il a fait dernièrement avec ses grandes acquisitions comme LinkedIn et GitHub : Les laisser en grande partie tranquilles et les laisser continuer à fonctionner comme des sociétés séparées. Microsoft a dépensé 26,2 milliards de dollars pour LinkedIn, sa plus grande acquisition à ce jour. La valeur de TikTok est estimée entre 30 et 50 milliards de dollars, selon le rapport.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *