Microsoft : les problèmes techniques continuent sur les services cloud

Spread the love
  • Yum

Microsoft : les problèmes techniques continuent sur les services cloud

Page de statut de Microsoft Azure, le 7 octobre vers 15h30 (Eastern Time).

La semaine dernière, un problème majeur d’authentification sur Azure Active Directory a affecté les utilisateurs du monde entier. Un problème de suivi d’Exchange/Outlook a affecté plus tard dans la semaine les utilisateurs européens et indiens de Office 365/Microsoft 365. Cette semaine, les problèmes liés aux services cloud de Microsoft se poursuivent, affectant un certain nombre d’utilisateurs d’Exchange, d’Outlook, de Teams et de SharePoint.

publicité

Une nouvelle panne cette semaine

Microsoft mettait encore en garde certains clients d’Office 365/Microsoft 365, car cette semaine a été marquée par de possibles problèmes résiduels sur Exchange/Outlook, notamment des difficultés d’accéder au centre d’administration ainsi que des problèmes de synchronisation entre Outlook mobile et sur desktop. Lorsque j’ai demandé à Microsoft si ces problèmes étaient liés aux problèmes d’authentification Azure Active Directory de la semaine dernière, on m’a répondu que la société n’avait pas de commentaire à faire. (J’ai entendu dire que les problèmes n’étaient probablement pas liés entre eux, pour ce que ça vaut).

Le 7 octobre, les utilisateurs, principalement aux Etats-Unis, ont commencé à signaler dans l’après-midi qu’ils avaient des problèmes pour accéder aux tableaux de bord de leur centre d’administration. Vers 14h30 (Eastern Time), les utilisateurs se sont rendus sur Twitter et d’autres canaux sociaux pour signaler qu’ils ne pouvaient pas accéder aux services Microsoft 365, notamment Teams, Exchange Online, Outlook.com, SharePoint Online et OneDrive for Business. Au même moment, des avertissements concernant des problèmes avec les services Azure Active Directory et Azure Networking ont été affichés sur la page d’état Azure.

Vers 16 heures (Eastern Time), certains clients d’Office 365/Microsoft 365 ont commencé à signaler que les services se rétablissaient.

Problème de direction

L’équipe Azure a également publié une analyse préliminaire des causes profondes, à peu près au moment où les utilisateurs rencontraient des problèmes pour accéder aux services de Microsoft ou d’Azure. Dans ce rapport, Microsoft explique qu’entre environ 14h et 15h40 (Eastern Time), un sous-ensemble de clients a rencontré des problèmes de connexion à des ressources qui utilisaient l’infrastructure du réseau Azure dans différentes régions : « les ressources ayant des dépendances locales dans la même région n’auraient pas dû être touchées », selon les responsables de l’entreprise.

Microsoft a identifié comme cause « un changement récent (qui) a été appliqué aux ressources du WAN (réseau étendu) causant des latences ou des défaillances de connectivité entre les régions ». Pour atténuer ce problème, l’équipe d’Azure a ramené le récent changement à une configuration saine.

Plus tôt dans la journée du 7 octobre, l’équipe Azure a également constaté que certains sous-ensembles de clients avaient été dirigés vers des « back-end qui n’étaient pas sains » avec Azure Front Door. Microsoft a attribué ce problème à un « changement de configuration (qui) a été déployé, causant le mauvais acheminement du trafic » et a annulé le changement pour résoudre le problème.

Changement d’infrastructure réseau

L’équipe Microsoft 365, pour sa part, a attribué l’incapacité d’accéder aux services à un « changement d’infrastructure réseau », qui pourrait avoir eu un impact sur plusieurs services Microsoft 365, y compris Teams, Outlook, SharePoint, OneDrive for Business et Outlook.com.

Cette même équipe a également déclaré avoir ajouté une capacité supplémentaire pour gérer « un pic observé dans le trafic du centre d’administration causé par des actions visant à atténuer un incident antérieur ayant un impact similaire ».

Après le problème Azure AD de la semaine dernière – causé par un problème de test sur une modification, couplé à un échec du retour en arrière – la panne de cette semaine ne devrait pas améliorer l’image des services cloud de Microsoft.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *