Microsoft a confirmé avoir subi un piratage informatique assez sérieux de son service Outlook.com. Des hackers ont en effet réussi à accéder à certains comptes e-mail entre le 1er janvier et le 28 mars de cette année. Cette faille de sécurité aurait permis aux hackers d’accéder aux informations personnelles d’un petit pourcentage d’utilisateurs, mais on ne connait pas leur nombre exact.

Microsoft a donc confirmé avoir subi une intrusion informatique de son service Outlook.com. Selon la firme, les pirates auraient pu afficher des adresses électroniques, des noms de dossiers ainsi que les objets des e-mails. Certains e-mails et pièces jointes auraient également pu être compromis si l’on en croit certaines sources. Cependant, selon Microsoft, aucun mot de passe n’a été volé.

Un e-mail a été envoyé par la firme aux utilisateurs concernés : « Nos données indiquent que des informations relatives à un compte auraient pu être consultées, mais Microsoft ne sait pas pourquoi ces informations ont été consultées ni comment elles ont pu être utilisées. (…) La firme regrette bien évidemment tous les inconvénients causés par ce problème, et indique prendre toutes mesures nécessaires pour renforcer ses systèmes afin d’éviter que cela ne se reproduise. »

outlook-hack

Selon certaines sources, le problème pourrait être dû à l’intrusion d’un service de support client pour Outlook.com. En clair, il s’agirait du piratage d’un outil utilisé par des agents de support qui permettait d’avoir accès à certains contenus d’Outlook.com pour aider les utilisateurs à résoudre leur problème. 

Même si les piratages sont monnaie courante sur le Web, l’image du service de Microsoft risque d’être quelque peu entachée puisqu’Outlook est considéré comme l’un des services les plus sécurisé avec Gmail, notamment.