Microsoft assume (enfin) d’être un acteur de la cybersécurité

Spread the love
  • Yum

Microsoft assume (enfin) d’être un acteur de la cybersécurité

Au cours des dernières années, Microsoft a considérablement étoffé son offre et sa posture sur le marché de la sécurité informatique. Que ce soit au travers des améliorations apportées à Microsoft Defender, au travers de ses offres de sécurité basée sur Azure ou dans la montée en puissance de ses équipes de réponse à incident, Microsoft s’impose  comme un acteur à ne pas négliger dans le secteur de la sécurité et donne aujourd’hui des chiffres sur les revenus générés par cette activité.

Dans un post de blog publié à l’occasion de l’annonce des résultats de son deuxième trimestre 2021, l’éditeur a en effet annoncé que le total des revenus générés par les activités liées à la sécurité au cours des douze derniers mois représentait 10 milliards de dollars, soit 7 % du total des revenus de l’entreprise. Un chiffre en progression de 40 % par rapport à l’année précédente.
Le dirigeant de l’entreprise Satya Nadella explique auprès des journalistes de Yahoo Finance que Microsoft « attendait le passage de cette étape importante pour montrer l’étendue et la profondeur de ce que nous sommes en train de faire. »

publicité

Cloud first, security first?

Pour développer son business en la matière, Microsoft peut compter sur plusieurs atouts de taille : le positionnement agnostique en matière de technologie lui permet de proposer ses solutions de sécurité sur différentes plateformes, en témoigne le portage de son EDR Microsoft Defender vers Linux. L’éditeur peut également compter sur des données de télémétrie considérables, compte tenu du parc de produit Microsoft installé en entreprises et chez les particuliers, un outil particulièrement précieux pour détecter la montée en puissance de nouvelles menaces et proposer rapidement des solutions. Microsoft entend également s’appuyer sur le développement d’outils d’automatisation et de machine learning pour étoffer les capacités de ses outils de sécurité et revendique une approche  « zero trust » (comme tant d’autres aujourd’hui.)

Microsoft affirme aujourd’hui sécuriser plus de 400 000 clients, « avec 90 entreprises du classement Fortune 100 qui utilisent au moins quatre de nos solutions de sécurité, de conformité, d’identité et de gestion. »
Au cours des dernières années, Microsoft a considérablement revu sa posture en matière de sécurité. Windows 10 a été l’un des premiers marqueurs de ce changement de stratégie, la dernière version du système d’exploitation de Microsoft dispose en effet d’une sécurité bien meilleure que les versions précédentes. Microsoft s’exprime de plus en plus sur les sujets liés à la cybersécurité, comme cela a récemment été le cas avec le piratage de la société SolarWinds, qui a également touché Microsoft directement. Force est de constater que cette stratégie commence à payer.

Leave a Reply

%d bloggers like this: