La disparition de Melomys rubicola, un petit rongeur endémique de l’île de Bramble Cay au large de l’Australie, à l’est du détroit de Torrés, a été officiellement confirmée. Le Ministère de l’environnement australien a annoncé ce lundi 18 février avoir déplacé l’espèce de la catégorie « espèce en danger » à « espèce éteinte ». Melomys rubicola devient ainsi le premier mammifère dont les causes de l’extinction sont imputables au changement climatique.

L’animal avait été vu pour la dernière fois en 2009. Une vaste enquête conduite sur Bramble Cay en 2014 (les résultats ont été publiés en 2016) pour tenter de repérer des spécimens de Melomys rubicola s’était révélée infructueuse. Les scientifiques avaient alors annoncé que l’espèce était probablement éteinte et mettaient en cause une destruction de l’habitat due à des inondations répétées de l’île lors de tempêtes de forte intensité, aggravées par la montée des océans. L’île de Bramble Cay, située à l’extrémité nord de la Grande Barrière de corail, est en effet une bande de sable herbacée d’environ 250 m de long, qui s’élève à seulement 3 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Leave a Reply