Masques obligatoires à Munich et Gênes, fermeture des bars à 22 heures en Angleterre : les mesures anti-Covid se multiplient en Europe – Le Monde

Spread the love
  • Yum

Dans le monde, la pandémie de Covid-19 a fait plus de 971 677 morts depuis fin décembre, selon un bilan établi mercredi 23 septembre par l’Agence France-Presse (AFP). Les Etats-Unis sont de loin le pays le plus endeuillé. Selon le comptage publié mercredi soir par l’université Johns-Hopkins, le pays compte 201 882 décès et un total de 6 940 721 cas.

Lire aussi Coronavirus : visualisez l’évolution de l’épidémie en France et dans le monde
  • Durcissement des mesures en Europe

Alors que le coronavirus a contaminé plus de cinq millions de personnes en Europe, la tendance est également au resserrement en Angleterre : jeudi entre en vigueur la fermeture obligatoire à 22 heures des pubs, bars et restaurants.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Face au coronavirus, l’économie de l’Allemagne limite la casse

En pleine résurgence de l’épidémie, le gouvernement britannique lance jeudi en Angleterre et au Pays de Galles son application de traçage des cas de nouveau coronavirus, quatre mois après la date initialement prévue.

Considérée comme un modèle dans sa gestion de la pandémie de Covid-19 en Europe, l’Allemagne est elle aussi sur le qui-vive face à une résurgence des nouvelles infections ces dernières semaines. La Bavière est particulièrement touchée, et le Land a décidé de durcir ses restrictions à Munich, où le port du masque dans une partie du centre-ville sera obligatoire à partir de jeudi. Le droit de se réunir sera de nouveau limité à un cercle de deux familles ou de cinq personnes sans lien de parenté, a rapporté le maire de Munich, Dieter Reiter. Par ailleurs, l’Allemagne a étendu mercredi sa liste de régions à risque dans onze pays européens y compris la France.

En Italie, le port du masque sera désormais obligatoire 24 heures sur 24 dans le centre historique de Gênes, le grand port du nord-ouest, ont annoncé mercredi les autorités locales.

Lire aussi Coronavirus dans le monde : en Espagne, les Madrilènes invités à rester à la maison
  • La fermeture des écoles américaines va peser sur l’économie

Les écoles sont restées fermées à la rentrée dans de nombreuses régions des Etats-Unis pour éviter la propagation du Covid-19, et cela « va peser sur l’économie », a déclaré mercredi un vice-président de la Banque centrale américaine (Fed). « Beaucoup de parents seront forcés de travailler moins, ou pas du tout », commente Randal Quarles.

Lire aussi Covid-19 : les Etats-Unis déplorent plus de 200 000 morts, le plus lourd bilan au monde

La décision de rouvrir ou non les écoles à la rentrée scolaire est prise localement, par les Etats, les comtés, ou même les villes. Ainsi, les écoliers de Washington D.C. ou de Los Angeles suivent leurs cours de chez eux, via Internet. Les petits New-Yorkais, en revanche, peuvent aller en classe une partie de la semaine, les plus grands y retourneront à la fin du mois.

Le président de la Fed, Jerome Powell, qui s’exprimait mercredi devant une commission de la Chambre des représentants, a lui aussi été interrogé sur l’impact économique des fermetures d’école. Il s’est contenté de préciser que « si les enfants sont à la maison, alors certains parents doivent quitter le marché du travail, ce que beaucoup de personnes ont essayé de quantifier, je n’ai pas d’estimation pour cela ».

  • Manaus aurait atteint le seuil d’immunité collective

Les habitants de la ville brésilienne de Manaus, fortement infectés par le coronavirus, bénéficieraient désormais d’un niveau d’immunité collective permettant de contrôler la circulation virale, selon une étude préliminaire publiée mercredi sur le site medRxiv.

Selon le modèle mathématique utilisé par cette étude, 66 % des habitants de Manaus posséderaient des anticorps contre le coronavirus. Ce taux serait suffisamment élevé pour que la maladie ne puisse plus se propager efficacement, a indiqué le groupe de 34 chercheurs brésiliens et internationaux, auteurs de cette étude qui n’a cependant pas encore fait l’objet d’un examen par des pairs.

Manaus a enregistré 2 462 décès dus au Covid-19. Si c’était un pays, il aurait le deuxième taux de mortalité le plus élevé au monde, avec 100,7 décès pour 100 000 habitants.

Notre sélection d’articles sur le coronavirus

Le Monde avec AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *