Masques chirurgicaux : il est possible de les laver et de les réutiliser 10 fois, selon UFC-Que Choisir – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

L’association se félicite d’une « bonne nouvelle pour le porte-monnaie et la planète ». L’UFC-Que choisir assure qu’il est possible de laver et réutiliser à de nombreuses reprises ses masques chirurgicaux pour se protéger du Covid-19, dans une brève étude de marché publiée ce mardi.

L’association de consommateurs a testé trois modèles achetés en grande surface et en parapharmacie. Elle affirme qu’après 10 lavages en machine à 60 °C, les masques chirurgicaux, théoriquement à usage unique, « gardent d’excellentes capacités de filtration ».

« Au-dessus des exigences minimales »

Les masques, ajoute-t-elle, restent par ailleurs suffisamment respirables pour être portés plusieurs heures « sans trop d’inconfort ». « Même en ayant subi plusieurs cycles de lavage, ils sont bien au-dessus des exigences minimales des masques en tissu portant la garantie filtration officielle Afnor/DGA », qui ont servi de référence au test.

VIDÉO. Masque à l’école dès 6 ans : « C’est trop stylé, mais ça fait mal à la tête »

« En dépit d’un léger feutrage, les masques chirurgicaux lavés font donc jeu égal, et au-delà, avec les plus performants des masques en tissu portant la garantie Afnor/DGA », assure même l’association, qui note également que les attaches des masques « sont restées intègres » au fil des lavages.

« Contrairement aux consignes officielles, la réutilisation des masques chirurgicaux pour un usage non médical est donc envisageable sans compromettre leurs performances, y compris après passage au lave-linge », conclut l’UFC-Que choisir. Ils se hisseraient ainsi « au niveau des masques en tissu lavables 10 fois », tout en étant nettement moins coûteux à l’unité.

Leave a Reply

%d bloggers like this: