Évacuée depuis le 5 novembre, une famille vient de retrouver son domicile à Noailles. Nous avons suivi sa réintégration

Par Laurence Mildonian et Laetitia Gentili

Une fois passée la porte aux chaînes brisées, l’accueil se fait dans le noir, à la lueur d’un smartphone. “Faites attention à la marche !” Sur les tommettes de la cage d’escalier, les stries blanches d’un récent nettoyage se retrouvent vite maculées de traces de pas. Il pleut dehors. Comme au cours de la journée du 5 novembre où Frédéric et son

Il vous reste 97% à lire.