Brigitte Macron a effectué un déplacement dans les quartiers nord de Marseille ce jeudi, en compagnie de Jean-Philippe Agresti, le doyen de la faculté de droit d’Aix-en-Provence, une personnalité évoquée pour mener la campagne municipale 2020 pour LREM dans la cité phocéenne, a-t-on appris dans leur entourage. Selon l’entourage de l’épouse du chef de l’Etat auprès de l’AFP, confirmant une information de La Provence, Brigitte Macron s’est rendue dans le quartier Félix-Pyat, où elle est restée «plus de deux heures» auprès d’associations luttant contre les discriminations et les déserts médicaux.

» LIRE AUSSI – «Pièces jaunes» : Bernadette Chirac passe le flambeau à Brigitte Macron

Brigitte Macron s’était rendue sur ces mêmes lieux, et notamment dans la salle de boxe Noble Art Boxing 15, il y a plus de deux ans, à la fin de la campagne pour l’élection présidentielle menée par Emmanuel Macron. «Elle avait prévu de revenir, et elle a honoré sa promesse», a précisé son entourage. Brigitte Macron était accompagnée de Jean-Philippe Agresti, qui a lui-même confirmé à l’AFP cette visite «à titre amical et privé», se refusant à tout commentaire sur les futures municipales à Marseille.

A l’heure actuelle, seul Said Ahamada, député des quartiers nord de Marseille, qui a d’ailleurs grandi dans cette cité sensible Félix-Pyat, dans le 3e arrondissement, a officiellement fait acte de candidature à l’investiture de La République en Marche dans la ville. Outre Saïd Ahamada, deux autres noms circulent pour mener la campagne LREM aux municipales, ceux de Jean-Philippe Agresti donc et d’Yvon Berland, un médecin, président de l’Université d’Aix-Marseille. Aux élections européennes, LREM a totalisé 20% des voix à Marseille, contre 26% pour le RN.