La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, a réagi mardi sur Twitter aux différents actes anti-juifs commis récemment à Paris et en Essonne.

Marine Le Pen a dénoncé mardi la “flambée des actes antisémites et des dégradations de lieux de cultes chrétiens”, révélatrice selon elle d'”une haine” qui prospère en France “dans une indifférence coupable”.

“Une pensée pour la courageuse mère d’Ilan Halimi”. Elle a également exprimé dans un tweet distinct “une pensée pour la courageuse mère de Ilan Halimi, que des salopards refusent de laisser en paix”, alors qu’un arbre en mémoire du jeune homme juif mortellement blessé en 2006 après avoir été séquestré par le “gang des barbares” a été vandalisé à Sainte-Geneviève-des-Bois, dans l’Essonne.

Les actes antisémites ont bondi de 74% en France en 2018, a annoncé lundi le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, après plusieurs actes anti-juifs commis récemment à Paris et dans l’Essonne. Par ailleurs, des dégradations ont été commises dans cinq églises catholiques en France la semaine dernière, à Maisons-Laffitte et Houilles, dans les Yvelines, à Dijon, Nîmes et Lavaur, dans le Tarn.

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, a réagi mardi sur Twitter aux différents actes anti-juifs commis récemment à Paris et en Essonne.

Marine Le Pen a dénoncé mardi la “flambée des actes antisémites et des dégradations de lieux de cultes chrétiens”, révélatrice selon elle d'”une haine” qui prospère en France “dans une indifférence coupable”.

“Une pensée pour la courageuse mère d’Ilan Halimi”. Elle a également exprimé dans un tweet distinct “une pensée pour la courageuse mère de Ilan Halimi, que des salopards refusent de laisser en paix”, alors qu’un arbre en mémoire du jeune homme juif mortellement blessé en 2006 après avoir été séquestré par le “gang des barbares” a été vandalisé à Sainte-Geneviève-des-Bois, dans l’Essonne.

Les actes antisémites ont bondi de 74% en France en 2018, a annoncé lundi le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, après plusieurs actes anti-juifs commis récemment à Paris et dans l’Essonne. Par ailleurs, des dégradations ont été commises dans cinq églises catholiques en France la semaine dernière, à Maisons-Laffitte et Houilles, dans les Yvelines, à Dijon, Nîmes et Lavaur, dans le Tarn.