Margot, la commerçante frappée vendredi à Palavas : “Même ma grand-mère a pris des coups” – Midi Libre

Spread the love
  • Yum

EXCLUSIF MIDI LIBRE – Vendredi 21 août, 16 h, une violente bagarre est survenue rue de l’Eglise, à Palavas-les-Flots. Parmi les victimes : Margot, jeune commerçante du cru. Elle nous livre son témoignage.

Dans un contexte déjà tendu, où les Palavasiens dénonçaient depuis le début de la saison un ras-le-bol face aux incivilités auxquelles ils sont confrontés, la bagarre du vendredi 21 août après-midi met le feu aux poudres. La rixe est partie de la boutique de Margot, prise à partie par une famille venue de Marseille, avant que son beau-père, policier municipal, n’intervienne.

Nez et coude cassés pour son beau-père, policier municipal

Bilan de la soirée : une minerve, un bleu à la tête et un moral en berne pour Margot, nez et coude cassés pour son beau-père. Et des commerçants et des Palavasiens à cran. Au point qu’un comité d’accueil improvisé attendait les agresseurs présumés ce samedi à la sortie de la gendarmerie, un projectile cassant la vitre du véhicule de la famille auditionnée et des gendarmes qui ont utilisé des gaz pour ramener le calme. 

Le préfet sur place samedi soir

Samedi soir, les autorités, avec en tête de le préfet de l’Hérault, Jacques Witkowski, et le maire de Palavas, Christian Jeanjean, se sont longuement réunis en brigade avant d’arpenter les rues de la commune pour tenter d’apaiser la situation. Conclusion : il est temps que la saison estivale s’achève.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *