Marché du GPU, 2020 bat tous les records, Intel est le grand gagnant

Spread the love
  • Yum

Le marché du GPU se porte bien avec une jolie progression des ventes au quatrième trimestre 2020. AMD et Nvidia enregistrent cependant un recul de leurs parts de marché. Les deux géants perdent du terrain face à Intel.

L’année 2020 aura permis au marché du processeurs graphiques pour PC (GPU) d’enregistrer de nouveaux records. Les données publiées par le cabinet d’analystes Jon Peddie Research dévoilent une progression des ventes de 20,5 % au quatrième trimestre 2020 et de 12,4 % sur l’année face à 2019. Il est noté que la pandémie a faussé tous les modèles et prédictions. L’une des « grosses » surprises a été la demande sur le marché du mining (Ethereum).

GPU, Intel gagne 6,6% de part de marché au T4 2020

GPU - Parts de marché d’Intel, Nvidia et AMD au quatrième trimestre 2020 – Source Jon Peddie Research

GPU – Parts de marché d’Intel, Nvidia et AMD au quatrième trimestre 2020 (Jon Peddie Research)

AMD n’est pas arrivé à tirer son épingle du jeu tout comme Nvidia. Les deux firmes ont des parts de marché en recul par rapport au troisième trimestre. La chute est de 2,2% pour AMD contre 4.37% pour Nvidia. De son côté Intel a le sourire avec une jolie hausse de 6,6 %.  Dans l’ensemble les expéditions de GPU ont progressé de 20,5 % par rapport au trimestre précédent. Les ventes d’AMD progressent de 6,4 %, celles d’Intel de 33,2 % tandis que les expéditions Nvidia sont en chute -7,3 %.

Il est important de noter que les ventes de GPU sont un indicateur avancé de l’état de santé du marché PC. Pourquoi ? Un GPU est toujours présent dans une machine. Il peut prendre la forme d’un  iGPU ou d’une carte dédiée (GPU).

L’explosion du télétravail en raison de la pandémie a été à l’origine d’une forte demande. Pour la première fois les expéditions de GPU ont dépassé les 230 millions d’unités. La croissance d’une année à l’autre a été de 49 %, un record absolu. Cette performance a été accomplie malgré de fortes perturbations dans la chaîne d’approvisionnement, de rudes guerres commerciales, des arrêts de production et des pénuries de matériaux.

Leave a Reply

%d bloggers like this: