Manifestations contre le passe sanitaire : ce à quoi il faut s’attendre ce samedi 11 septembre – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

La rentrée servira-t-elle de rebond aux opposants du passe sanitaire ? C’est en tout cas ce qu’espèrent les organisateurs, ce samedi, de dizaines de rassemblements dans toute la France, contre la gestion de la crise du coronavirus par le gouvernement.

Alors que la mobilisation n’a fait que s’affaiblir cet été, elle pourrait voir ses rangs se gonfler en ce premier samedi pouvant bénéficier « d’un effet rentrée ». À quelques jours de l’entrée en vigueur de l’obligation vaccinale pour les soignants, les manifestants entendent compter parmi eux plusieurs milliers de ces agents hospitaliers et salariés de maisons de retraite. Une chose ne devrait pas changer : c’est dans la capitale que devraient se retrouver les plus grands rassemblements de manifestants.

Pas moins de quatre cortèges sont attendus à Paris, initiés via des appels de plusieurs collectifs de « Gilets Jaunes » et des « Citoyens en colère ». Tous ont été déclarés en préfecture. La manifestation des Patriotes, le parti de Florian Philippot, partira de la Porte Dauphine à 14 heures en direction du Trocadéro (XVIe).

Vers une centaine de rassemblements en France

Deux manifestations sont organisées par les Gilets Jaunes, selon BFMTV. La première, menée par Sophie Tissier, se lancera de la place Pierre-Laroque (VIIe) vers 12 heures pour terminer à Denfert Rochereau (XIVe). La seconde, initiée par Faouzi Lellouche, partira de place de Breteuil (VIIe) vers 12 heures pour se rendre du côté de la place du Palais-Royal (Ier). Une autre manifestation organisée par Le Dernier Rempart avec Hadama Traoré partira de la place Wagram (XVIIe), direction Palais-Royal également. Au total, quelque 30 000 participants sont attendus à Paris. Mais c’est la jonction finale de deux cortèges en fin de journée qui semble préoccuper les autorités.

Quelque 170 000 manifestants contre le passe sanitaire sont attendus dans une centaine de rassemblements dans toute la France, dont 8 000 à Montpellier, et 3 000 à Toulouse et Annecy. Un regain par rapport au week-end dernier où 140 000 manifestants avaient défilé, dont 18 000 à Paris, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.

La semaine dernière, les manifestations ont rassemblé 7 000 personnes à Montpellier, 3 700 à Lyon, 2 900 à Nice et 2 700 à Lille. À Nantes, 2 400 personnes se sont mobilisées. Dans toute la France, au moins 21 interpellations, dont trois à Paris, avaient été recensées après des débordements.

Ce vendredi soir, au moins 49 540 000 de Français a reçu une première dose de vaccin contre le coronavirus, ce qui représente 85 % des personnes éligibles (12 ans et plus). Moins de neuf millions de personnes pouvant se faire vacciner n’ont, pas encore, reçu une seule injection.

Leave a Reply

%d bloggers like this: