Manifestation contre le pass sanitaire : plus de 140000 personnes ont défilé en France, selon l’Intérieur – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

À nouveau dans la rue contre ce qu’ils considèrent comme une « dictature sanitaire ». Des milliers de personnes – plus de 140 000, dont environ 18 000 à Paris, selon le ministère de l’Intérieur – ont défilé dans plusieurs villes de France pour crier leur refus du pass sanitaire ce samedi. Une mobilisation en léger recul par rapport à celle de la semaine dernière où 160 000 personnes avaient défilé et qui intervient quelques jours après le lancement d’une campagne de vaccination pour les plus de 12 ans.

Le collectif militant Le Nombre jaune, qui publie un décompte ville par ville, n’avait pas encore donné de chiffres en début de soirée. Les forces de l’ordre ont procédé à 21 interpellations, dont 3 dans la capitale.

A Paris, où cinq rassemblements étaient programmés les manifestants ont commencé à défiler depuis le pied de la tour Eiffel jusqu’aux Invalides, à l’appel du mouvement des Patriotes de Florian Philippot. « Macron ; ton pass on n’en veut pas », « liberté, liberté », ont repris en chœur les manifestants.

Plus tard dans l’après-midi, des débordements ont été observés à Châtelet où des centaines de manifestants ont envahi le Forum des Halles, forçant les entrées du centre commercial. Les forces de l’ordre sont intervenues pour les repousser. Aucun blessé, ni dégradation n’ont été signalés.

En parallèle, un autre cortège composé de quelques centaines de « Gilets jaunes », pour la plupart non masquées, a défilé entre Bourse et Palais Royal. « Terreur sanitaire, je ne me soumettrai pas », indiquait l’une des nombreuses pancartes. « Je suis là pour les enfants, j’ai des neveux ; c’est une horreur de leur infliger ça », a déclaré à l’AFP, une trentenaire, qui a refusé de donner son nom.

« Non à la discrimination, non à l’intimidation »

Des manifestations étaient prévues dans plus de 200 villes partout en France. A Marseille, des milliers de personnes sont parties du Vieux-Port, la grande majorité sans masque, sous un franc soleil et à grand renfort de drapeaux français. « 8e samedi » comme l’a relevé une dame sur une pancarte ajoutant au feutre : « C’est toujours non au Pass sanitaire, ni mouton. Non à la discrimination. Non à l’intimidation : liberté ». En milieu d’après-midi, des manifestants ont atteint la gare Saint-Charles, bousculant des policiers pour envahir le hall.

Plus de 2 000 personnes ont encore défilé dans les rues du centre de Strasbourg, « tous unis pour la liberté », selon des panneaux aperçus dans les rangs, rapporte France 3 Grand Est. A Lyon, la préfecture a recensé plus de 3 700 manifestants dans la rue. Ils étaient également 7 000 à Montpellier, 2 900 à Nice, 2 700 à Lille, 2 400 à Nantes, selon la préfecture.

A Rennes, on a dénombré 1 500 manifestants, selon la préfecture, où parmi les pancartes on pouvait lire « Injection ARNm, solution pour la dépopulation ? ». D’autres cortèges se sont également formés dès la matinée à Aix-en-Provence, Bordeaux, Besançon, Orléans, ou encore à Toulouse.

Leave a Reply

%d bloggers like this: