Manifestation à Paris : Pourquoi la photo d’un policier en feu, devenue virale, est trompeuse – 20 Minutes

Spread the love
  • Yum
Cette photo prise par l’AFP a suscité beaucoup de réactions et d’émotion sur les réseaux sociaux. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

La manifestation contre la proposition de loi sur la « sécurité globale » samedi à Paris a de nouveau été le théâtre de violences. Une photo prise par une photographe de l’AFP, Anne-Christine Poujoulat, a abondamment été repartagée par les internautes. Sur ce cliché devenu viral, qui a fait l’objet de nombreuses interprétations sur les réseaux sociaux, on aperçoit un policier en flammes, qui semble se transformer en « torche humaine ».

La photo a été prise sur l’avenue Gambetta dans le XXe arrondissement de Paris, où se sont déroulées certaines des violences ayant émaillé la mobilisation samedi après-midi. Elle montre des « membres des brigades de répression de l’action violente » (Brav), repliés contre un mur sur un trottoir et « encerclés par un feu ». L’un des policiers a la moitié de son corps caché par une boule de flammes, à travers laquelle on distingue son bouclier.

« Le policier n’était pas en feu »

En réalité, l’angle de prise de vue rend ce cliché trompeur. D’après des vidéos de la scène, filmée sous différents angles, il y a bien eu une explosion avec des flammes, mais celle-ci se serait produite devant les policiers, et non sur eux. Les flammes que l’on voit seraient dues à l’explosion d’un tir de projectiles qui se serait éteint immédiatement, comme l’explique la photographe à l’origine du cliché. « Cela a été extrêmement furtif. J’ai eu l’impression qu’il y avait quelque chose qui arrivait des airs au niveau de leurs jambes (des policiers), c’est pour cela que j’ai pris la photo. J’ai vu des flammes très furtivement, je ne pensais même pas les avoir à l’image », explique la photographe de l’AFP Anne-Christine Poujoulat. « Il n’est pas en feu, il a reçu un projectile qui s’est enflammé, dont il s’est protégé », ajoute la photographe.

Plusieurs vidéos corroborent cette description des faits. Une vidéo publiée sur Twitter par le journaliste indépendant Clément Lanot illustre la même scène sous un autre angle : on y voit un projectile exploser devant les forces de l’ordre, les flammes apparaissant brièvement à l’image.

Cette photo a suscité beaucoup de réactions et d’émotion sur les réseaux sociaux. Des internautes ont notamment accusé l’AFP de minimiser la portée de « cet incident » ou au contraire de chercher à manipuler l’opinion. D’autres encore, comme le Syndicat des cadres de la sécurité intérieure (SCSI), se sont indignés de voir un « policier en feu ». Les député et sénateur LR, Eric Ciotti et Bruno Retailleau, ont quant à eux fait part de la « honte » qu’ils avaient éprouvée à la vue de cette image. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a lui réagi à cette photo dans un tweet en déplorant « la tentative funeste de relativiser les attaques contre les policiers ».

13 partages

Leave a Reply

%d bloggers like this: