Malgré la détresse de Google Stadia, Amazon reste confiant sur sa branche Gaming

Spread the love
  • Yum

Annoncé comme une véritable révolution dans le monde du jeu vidéo, le Cloud Gaming a beaucoup de mal à se faire une place et séduire les joueurs. Du moins, les nouveaux acteurs de l’industrie comme Amazon et Google peinent à s’imposer. Microsoft mène la danse avec le XCloud et son offre incroyable du Game Pass Ultimate.

Du côté des « nouveaux », c’est la catastrophe pour Google qui ne semble pas vraiment savoir où aller avec Stadia. Dernièrement, on apprenait que la firme venait de fermer ses deux studios de développement et songer à changer de direction. Est-ce déjà la fin du Stadia que l’on connaît depuis un an ?

De son côté, Amazon a officialisé son arrivée dans le Cloud Gaming en septembre 2020 avec Luna. Mais là encore, rien ne semble au point pour le géant du e-commerce.

Le nouveau PDG d’Amazon veut soutenir le Gaming

Manette Luna Amazon

© Amazon

Le mois dernier, on apprenait qu’après 27 ans à la tête d’Amazon, son emblématique PDG et fondateur Jeff Bezos allait passer le relais. L’homme ne quittera pas la société, mais occupera désormais le rôle de président exécutif. C’est ainsi Andy Jassy, l’actuel PDG d’Amazon Web Services qui remplacera Jeff Bezos à la tête de la société.

Justement, le futur patron d’Amazon n’a pas perdu de temps pour annoncer qu’il soutenait la branche Gaming. Dans un entretien accordé à Bloomberg, Andy Jassy confirme que la société ne lâchera pas le Gaming et qu’elle persistera tant qu’il faudra pour décoller et réussir dans ce domaine.

Certaines entreprises décollent dès la première année, d’autres prennent plus de temps. Bien que nous n’ayons pas encore réussi de façon constante avec AGS, je crois que nous y arriverons si nous nous accrochons.

 Andy Jassy, futur PDG d’Amazon

Depuis leur création en août 2012, les Amazon Game Studios n’ont pas eu l’occasion de briller. Ces derniers semblent même complètement délaissés. Dans une récente étude justement, Bloomberg dévoilait les gros problèmes au sein des studios. Contrairement aux enquêtes habituelles, le journaliste Jason Schreier ne pointait pas les problèmes de développement (crunch, pression, temps de travail…), mais la méconnaissance des équipes dans le monde du gaming.

On y apprend que Mike Frazzini, l’actuel vice-président de la branche Gaming d’Amazon n’a pas une grande connaissance des jeux vidéo.

L’équipe a été choquée lorsque Frazzini avait du mal à faire la différence entre des images conceptuelles hyper-polies et un gameplay en direct, un signe qu’il ne comprenait pas la technologie.

Développeur anonyme Amazon Game Studios

Pour le moment, le service Luna d’Amazon est en phase de béta aux États-Unis. Aucune date d’arrivée pour la France n’est annoncée pour le moment.

4.5 / 5

2,5 M avis

Leave a Reply

%d bloggers like this: