Malgré la débâcle Cyberpunk 2077 se vend comme des petits pains, pour le moment

Spread the love
  • Yum

Les équipes de CD Projekt ne s’attendaient certainement pas à une fin d’année 2020 aussi agitée. Entre retards, bugs et critiques des versions consoles, le jeu Cyberpunk 2077 n’a pas reçu l’accueil escompté. Et pourtant…

Dans un communiqué adressé à ses investisseurs, CD Projekt a levé le voile sur les chiffres de ventes du jeu le plus attendu de l’année. En tout, l’éditeur polonais a vendu 13 millions d’exemplaires (physiques et digitaux) de Cyberpunk 2077 en seulement 10 jours. 8 millions d’exemplaires étaient déjà précommandés depuis plusieurs semaines voir plusieurs mois pour certains joueurs, dont 60% en version PC.

Ces chiffres placent donc Cyberpunk 2077 au même rang que GTA V, certains Call of Duty ou plus récemment Red Dead Redemption 2. Des succès commerciaux qui illustrent la puissance du marketing dans l’univers du jeu vidéo. Les joueurs sont aujourd’hui prêts à mettre la main au portefeuille sur la base de belles promesses. Jusqu’à maintenant…

CD Projekt veut rassurer les investisseurs

CD Projekt précise que ces chiffres tiennent compte des remboursements effectués auprès des revendeurs et sur les stores des consoles PlayStation et Xbox. En revanche, il n’indique pas le nombre d’exemplaires du jeu retournés. On ne sait pas non plus si toutes les demandes de remboursements effectuées avant le 20 décembre ont été prise en compte.

Notons également que de nombreuses copies ont été commandées pour être déposées au pied du sapin. Il est donc fort probable que certains joueurs demandent un remboursement une fois leurs cadeaux déballés.

« La direction de CD Project a décidé de révéler ces chiffres aux vues de leur impact potentiel sur les décisions des investisseurs » peut-on lire dans le communiqué de l’éditeur. Visiblement, la mayonnaise ne prend pas. Le cours de la Bourse de CD Projekt baissait de 3% à l’ouverture ce mercredi. Depuis le lancement de Cyberpunk 2017, le cours de l’action de l’éditeur a chuté de 40% !

Cyberpunk 2077 : la désillusion

Le problème avec les promesses c’est qu’elles doivent être tenues. Dans le cas de CD Projekt, « le compte n’y est pas Kevin ». Pas de moulures au plafond, pas de paillettes dans la vie, le lancement de Cyberpunk 2077 a vite tourné à la catastrophe.

Annoncé comme une petite révolution dans l’univers du jeu vidéo, Cyberpunk 2077 est finalement un four. On aurait pu s’en douter avant même sa commercialisation. Après plusieurs retards, l’éditeur a finalement proposé à la presse spécialisée de tester le jeu… uniquement en version PC. La rédaction de Presse-citron avait alors pris la décision d’attendre la version commerciale pour consoles de salon avant de publier son test.

Résultat : les versions consoles de Cyberpunk 2077 ne répondent pas aux standards de 2020. Bugs, crashs, qualité graphique discutable, les critiques pleuvent sur le jeu de CD Projekt.

Le mécontentement des joueurs consoles est tel que l’éditeur s’est rapproché de Sony et Microsoft pour rembourser les clients déçus. Le japonais a même pris la décision de retirer le jeu du Playstation Store. Une première dans l’histoire de la console.

CD Projekt a annoncé plusieurs mises à jour pour corriger les problèmes ainsi que le déploiement d’un patch « next-gen » pour les détenteurs de PS5 et Xbox Series (sans toutefois donner de dates). L’éditeur promet une expérience comparable à celle de la version PC (pour le coup saluée par tous les joueurs). Mais le problème avec les promesses…

6.5 / 10

NOTE

Leave a Reply

%d bloggers like this: