Voilà qui va faire une fois de plus grincer pas mal de dents, Sony a choisi PCSX, un émulateur PlayStation Open Source assez ancien, pour faire fonctionner les jeux sur son prochain système plug-and-play PlayStation Classic. Le comble !

▶ à lire aussi :  Officiel – la PlayStation Classic Mini arrive à Noël !

Déjà qu’on ne l’aimait pas beaucoup avec ses 20 jeux et son tarif de 100€, voilà une découverte qui ne va pas redorer le blason de la PlayStation Classic que Sony lancera sur le marché juste avant Noël

Pour faire simple,  la PlayStation Classic fonctionne sur PCSX ReARMed, une version modernisée d’un émulateur aujourd’hui sous licence GPLv2 que l’on connait depuis le début des années 2000. Au fil des années, PCSX a reçu son lot de versions et de plug-ins de la part de nombreux développeurs, donnant naissance à PCSX reloaded et PCSX ReARMed.

Mais si l’on sait depuis longtemps que par le passé, Sony a utilisé des émulateurs pour porter des jeux PlayStation 2 sur la PlayStation 3 et, via un service d’abonnement, à la PlayStation 4 (on se souvient du scandale PaRappa the Rapper sur PlayStation 4), on est en revanche assez déçu de voir que Sony utilise des outils conçus par la communauté pour se faire son treizième mois.

Et l’on est tout à fait en colère quand on se souvient des nombreuses procédures menées par le service juridique de Sony à l’encontre de certains d’émulateurs (dont Bleem, par exemple…) un comble… on espère juste que la console se fera disséquer par les hackers du monde entier… au fait, l’émulateur étant sous licence GPLv2, tout les acheteurs sont en droit de demander le code source de l’émulateur et de ses modifications.

crédit image
Valkno Deviantart

Code source de PCSX ReARMed
https://docs.libretro.com/library/pcsx_rearmed/

source
https://arstechnica.com

article lu 609 fois, 0 partages