Volvo a introduit deux nouveaux systèmes de sécurité en Europe. Les véhicules du constructeur automobile suédois sont censés les utiliser pour s’informer mutuellement de dangers tels que les routes glissantes.
Avec ces deux nouveaux systèmes de sécurité, Volvo franchit une nouvelle étape importante dans le domaine des voitures connectées : ils permettent d’informer sur les zones de danger. Avec ces systèmes, les voitures peuvent donc mutuellement se prévenir en cas de chaussée glissante ou autres dangers.

Volvo utilise le cloud pour envoyer l’information à toutes les voitures du constructeur afin que les véhicules qui se trouvent à proximité immédiate ne soient pas les seuls à être avertis. Les deux fonctions peuvent être installées ultérieurement sur tous les véhicules de 2016 ou plus. A partir de 2020, les systèmes seront installés en standard. La condition préalable est que la voiture soit basée sur l’architecture de produit évolutive (SPA) ou l’architecture modulaire (CMA) de Volvo.

Fonctionnement des systèmes de sécurité

Comme son nom l’indique, l’alarme est basée sur les feux de détresse. Si un conducteur l’active, toutes les voitures Volvo connectées au réseau à proximité reçoivent un message d’avertissement. Par exemple, le conducteur peut réagir plus tôt à un éventuel embouteillage ou à une situation similaire.

L’alerte de chaussée glissante fonctionne automatiquement. Le système recueille les données des capteurs de direction, de freinage et d’accélération du véhicule et calcule ainsi l’état de la route. Si, par exemple, on suppose que les routes sont glissantes, la condition est envoyée aux autres voitures du réseau et le conducteur est averti s’il se déplace sur ou près de la route en question.

En outre, les données seront transmises à l’Administration des routes afin qu’elle puisse prendre des mesures spécifiques, telles que l’entretien hivernal des routes ou leur fermeture. Volvo souhaite également partager ces informations de manière anonyme avec les véhicules d’autres constructeurs, mais ils ne le feront pas encore.

Via : Golem Source : Volvo