Macron dit «comprendre que les caricatures puissent choquer» mais dénonce la violence – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

«Je comprends qu’on puisse être choqué par des caricatures, mais je n’accepterai jamais qu’on puisse justifier la violence. Nos libertés, nos droits, je considère que c’est notre vocation de les protéger ». Dans une interview de près d’une heure accordée à Al Jazeera, Emmanuel Macron défend le modèle français. L’interview doit être diffusée ce samedi à 17 heures sur la chaîne qatarie.

Après les nombreuses manifestations dans des pays musulmans survenues après le soutien aux caricatures du président français lors de son discours d’hommage à Samuel Paty, le chef de l’Etat tente de répondre et d’apaiser les tensions.

Selon l’entourage du président de la République l’objectif de ce long entretien est de chercher pour le président de la République à «expliquer sa vision de manière apaisée » avec la volonté de démontrer que « ses propos sur la lutte contre les séparatismes sont déformés et ceux sur les caricatures souvent caricaturés »

«Contrer les contre-vérités »

Il s’agit de « contrer les contre-vérités, plutôt que de les laisser prospérer et réexpliquer les fondements du modèle républicain», souligne son entourage.

Dans l’entretien, Emmanuel Macron souligne notamment, selon Al-Jazeera, que les caricatures n’ont pas été publiées par le gouvernement, mais par des journaux libres et indépendants.

Le 22 octobre, au cours de l’ hommage national à Samuel Paty, le chef de l’Etat avait déclaré: « Nous défendrons la liberté (…) et nous porterons la laïcité, nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins, même si d’autres reculent ».

Ses propos avaient déclenché un flot de critiques dans de nombreux pays à majorité musulmane, où des appels à boycotter les produits français et à manifester ont été lancés.

VIDÉO. Hommage à Samuel Paty : Macron salue « un héros tranquille »

Leave a Reply

%d bloggers like this: