Little Syster : cette app fournit un score de confiance aux services numériques

Spread the love
  • Yum

Il y a encore quelques années, la question de la protection des données personnelles était une affaire d’initiés et de militants. Depuis, de nombreux scandales ont émaillé l’actualité et le grand public a pris conscience de cet enjeu fondamental. Certains géants de la Tech tentent de répondre à ces attentes, à l’image d’Apple. Tim Cook a même récemment estimé que la confidentialité est un des « principaux défis du siècle ».

La marque à la pomme est passé des actes à la parole en fin d’année dernière avec la mise en place des étiquettes de confidentialité sur l’App Store. Concrètement, les visiteurs peuvent voir avec précision ce qu’une application collecte sur eux avant de l’installer. La firme de Cupertino sort aussi un outil anti-tracking. Dès qu’une app recueille et transmet leurs données personnelles à des tiers, les utilisateurs en seront informés et auront la possibilité de l’empêcher.

Objectif : analyser 2000 numériques

En France aussi, certains se mobilisent et c’est le cas Little Syster, une application disponible en bêta privée. Elle se donne pour objectif de donner un score de vie privée aux services numériques allant de A à E. Comme l’a constaté Le Figaro, l’outil permet d’analyser 55 critères différents, le tout regroupé dans quatre thématiques.

Il en va ainsi de la manière dont l’entreprise informe le consommateur et si elle recueille ou non son consentement. Ce dernier doit être mis au courant des trackers et des cookies de manière suffisamment claire. De même, une évaluation de la manière dont la compagnie collecte ces données est effectuée. Celle-ci doit être conforme à ce qui est promis à l’utilisateur.

Enfin, la sécurisation des informations recueillies est aussi passée au crible, ainsi que « la politique de partage des données avec des partenaires ». À terme, le service entend noter 2000 entreprises, une tâche importante car début mars, seulement une cinquantaine ont été analysées selon nos confrères.

Soucieux de mettre en valeur, les bonnes pratiques, l’app réalise par ailleurs un top 10 des des développeurs les plus vertueux. L’association Framasoft qui s’inscrit dans une démarche de logiciels libres place de nombreux services en bonne place,  tout comme la messagerie Signal, qui a fait beaucoup parler en ce début d’année.

Si cette démarche vous intéresse et que vous souhaitez participer à cette bêta privée, rien de plus simple, il suffit de s’inscrire à l’adresse suivante.

Leave a Reply

%d bloggers like this: