Même si les chiffres semblent favorables à Apple au Japon, cette dernière affiche une baisse de 10,4% au dernier trimestre. Selon Canalys, sa part de marché a certes dépassé 50% pour la première fois en 2018 (48% en 2017 et 48,2% en 2016) mais la situation n’est pas si radieuse que cela en valeur absolue.Le groupe de recherche ne mâche pas ses mots : les performances des iPhone XS et XS Max auraient été « médiocres » par rapport à celle de l’iPhone X au cours du lancement, avec 1,4 million d’unités vendues au total. A cela, s’ajoute un prix de vente moyen (ASP) en baisse de 794 à 744 dollars.

Dans l’ensemble, les livraisons de smartphones ont diminué de 3,8% d’une année sur l’autre avec 32,5 millions de smartphones livrés en 2018. L’air de rien, ce tout petit pays densément peuplé se place tout de même au quatrième rang mondial, derrière la Chine, les États-Unis et l’Inde. On comprend alors la politique d’Apple de poursuivre certaines opérations promotionnelles sur l’île pour relancer l’iPhone !

Source