Apple a pour habitude de ne pas se précipiter pour embrasser une nouvelle technologie. Au lieu de cela, la firme à la pomme préfère la laisser arriver à maturité puis sortir un produit qui propose une expérience d’utilisation très aboutie. Fidèle à cette stratégie, l’entreprise aurait décidé d’attendre 2020 pour lancer son premier iPhone compatible avec les réseaux cellulaires 5G. C’est ce que rapporte Fast Companyqui s’appuie sur une source anonyme selon laquelle Apple a choisi de poursuivre son partenariat avec Intel qui lui fournit des puces modems depuis 2015.

Un an de retard sur la concurrence ? 

Les iPhone 2020 seraient équipés de la puce modem 5G Intel 8161 dont la finesse de gravure sera de 10 nanomètres. Le fondeur a développé une sorte de préversion (8060) qui est testée sur les prototypes des futurs iPhone 5G. Fast Company nous a apprend qu’Intel serait actuellement aux prises avec des problèmes de dissipation de chaleur causés par la puce 8060. Mais les deux partenaires disposeraient de suffisamment de temps pour surmonter ces écueils et être prêts pour 2020.

En attendant, la 5G fera ses premiers pas l’année prochaine, avec les premiers déploiements commerciaux aux Etats-Unis. Plusieurs constructeurs parmi lesquels Huawei, LG, OnePlus ou encore Xiaomi ont d’ores et déjà annoncé qu’ils lanceraient des smartphones 5G dès 2019. (Eureka Presse)