L’iPad va très bien, merci pour lui – FREDZONE

Spread the love
  • Yum

Le cabinet IDC vient de publier les chiffres des ventes de tablettes au cours du quatrième trimestre de 2019, avec au programme un exploit remarquable de la part d’Apple grâce au dernier iPad. Et malgré les sanctions américaines, Huawei a réussi à vendre plus d’ardoises qu’Amazon et Lenovo.

Alors que bon nombre de sociétés s’apprêtent à faire leurs annonces du printemps, International Data Corporation (IDC) a publié un nouveau rapport qui récapitule les ventes d’ardoises au cours du quatrième trimestre de l’année dernière. Comme le souligne le fameux cabinet d’analyse de marché, les ventes globales de tablettes ont reculé de 0,6 % d’une année sur l’autre durant les quatre derniers mois de 2019, s’établissant à 43 millions d’unités écoulées, contre une baisse de 1,5 % sur toute l’année, soit 143 millions d’unités vendues.

Crédits Pixabay

Fait intéressant, malgré cette baisse générale des ventes, Apple a réussi à expédier plus d’iPad qu’au dernier trimestre 2018 au cours de la même période en 2019. Une performance qui lui a valu la première place du nouveau classement d’IDC.

Apple, une croissance supérieure à 20 % sur le marché des tablettes

Avec 15,9 millions d’iPad commercialisés entre octobre 2019 et décembre 2019, contre 12,9 millions d’unités vendues au quatrième trimestre de l’année précédente, Apple a vu ses ventes augmenter de 22,7 % d’une année sur l’autre. Le rapport d’IDC indique également que le nouvel iPad lancé au dernier trimestre 2019 représentait près de 65 % des livraisons de tablettes de la firme de Cupertino.

En ce qui concerne les autres marques, Samsung a réussi à regagner la deuxième position en dépit du fait que ses livraisons trimestrielles ont baissé de 7,4 % (7 millions d’unités expédiées) par rapport au dernier trimestre 2018 (7,6 millions de tablettes vendues). Pour ce qui est des ventes annuelles, elles ont reculé de 7,2 %.

Une croissance négative pas trop pénible pour Huawei

De son côté, Huawei occupe la troisième place avec 4 millions de tablettes vendues au cours du dernier trimestre de l’année dernière, contre 4,1 millions d’exemplaires expédiés durant la même période en 2018. Malgré les sanctions prises par l’administration Trump, les ventes de tablettes du géant chinois n’ont donc chuté que de 2,8 %. Lenovo boucle la liste derrière Amazon avec 2,5 millions d’ardoises vendues durant les trois derniers mois de l’année 2019, contre 3,3 millions d’unités expédiées pour la firme de Jeff Bezos.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *