L’iPad inaugurerait la gravure en 3 nm en 2022 – iGeneration

Spread the love
  • Yum

Les progrès épatants de la gravure de semi-conducteurs se poursuivent et une fois encore Apple pourrait en profiter en premier. L’iPad devrait inaugurer le procédé de gravure en 3 nm de TSMC l’année prochaine, selon le Nikkei. Il devrait s’agir soit d’un iPad Air soit d’un iPad Pro, le modèle d’entrée de gamme n’étant pas équipé d’une puce de toute dernière génération.

Des tests de production seraient en cours en ce moment même, tandis que la production de masse serait prévue pour le second semestre 2022. Qu’Apple bénéficie en premier d’une avancée de TSMC ne serait pas une surprise, cela a déjà été le cas pour le 5 nm avec la puce A14. Intel, qui a passé un contrat avec le fondeur pour combler son retard, aurait aussi planifié une grosse production en 3 nm de processeurs destinés à des ordinateurs portables et des serveurs.

D’après TSMC, la gravure en 3 nm permettra d’améliorer la puissance de 10 à 15 % tout en baissant la consommation d’énergie de 25 à 30 % par rapport au 5 nm, qui est à l’œuvre pour les puces A14 et M1 des derniers iPhone, iPad et Mac. Entre le 5 nm et le 3 nm il y a… le 4 nm ! Les puces des iPhone 2022 (iPhone 14 ?) seraient gravées avec ce procédé intermédiaire pour des raisons de calendrier.

Leave a Reply

%d bloggers like this: