L’interopérabilité entre WhatsApp et Facebook Messenger toujours dans les tuyaux ?

Spread the love
  • Yum

La messagerie instantanée fait partie des domaines les plus importants pour Facebook. Et actuellement, le groupe dispose de trois apps différentes : Facebook Messenger, la messagerie d’Instagram, et WhatsApp.

Début 2019, nous apprenions que Facebook a pour ambition de rendre ces trois apps interopérables, ce qui permettrait aux utilisateurs de WhatsApp, Facebook Messenger, et WhatsApp de communiquer entre eux. Et actuellement, ce projet a déjà été réalisé en partie. En effet, depuis octobre 2020, il est possible pour les utilisateurs de Messenger d’envoyer des messages à des utilisateurs d’Instagram, ou inversement.

Et en ce qui concerne l’application WhatsApp, les tests seraient toujours en cours, en vue de mettre en œuvre cette interopérabilité. C’est ce que nous apprenons du WAbetainfo. D’après celui-ci, même si Facebook est assez discret sur le sujet, de nouveaux indices montreraient l’évolution du développement de la fonctionnalité. Plus précisément, une source relayée par WAbetainfo indique avoir découvert à quoi l’interface de cette intégration entre Messenger et WhatsApp pourrait ressembler.

Bien entendu, pour le moment, il s’agit d’une rumeur. Et en attendant une annonce officielle de Facebook, la prudence est toujours de mise.

Une plateforme de messagerie unifiée ?

En tout cas, l’intégration de WhatsApp avec Messenger pourrait être plus compliquée à mettre en œuvre par rapport à celle avec Instagram. En effet, contrairement à Messenger et la messagerie d’Instagram, WhatsApp est un service de messagerie chiffré de bout en bout. Ce chiffrement fait que les discussions des utilisateurs sont illisibles lorsqu’ils transitent par les serveurs de Facebook.

Mais en plus de cela, Facebook a récemment dû gérer une polémique causée par un changement qui avait été prévu dans les conditions d’utilisation de WhatsApp. En substance, ces changements auraient resserré les liens entre WhatsApp et l’application Facebook.

Face à la réaction des utilisateurs, Facebook a fait machine-arrière. Mais en tout cas, cet événement, en début d’année, a causé beaucoup de tort à l’entreprise, qui a vu de nombreux utilisateurs de WhatsApp basculer vers d’autres services tels que Signal ou Telegram.

4.3 / 5

1,8 M avis

Leave a Reply

%d bloggers like this: