© iStock.
TechCrunch s’est vu confirmer par Microsoft que la sécurité d’un certain nombre de comptes emails gérés par ses soins (dont des comptes @msn.com et @hotmail.com) a pu être compromise entre le 1er janvier et le 28 mars, date à laquelle la firme a pris des mesures pour révoquer les accès potentiellement exploités par les pirates. Il s’agissait…