Les salariés de la “deuxième ligne” pourraient toucher une prime exceptionnelle – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Le gouvernement planche sur une prime destinée aux salariés dont l’activité ne s’est pas interrompue pendant les deux confinements et qui ont contribué à l’effort collectif.

Caissiers des supermarchés, ouvriers du bâtiment ou transporteurs routiers : les travailleurs de la “deuxième ligne”, particulièrement exposés à la pandémie, pourraient bénéficier d’une prime exceptionnelle. Le Premier ministre Jean Castex devrait s’exprimer en fin d’après-midi à l’issue de la troisième conférence du dialogue social, qui réunit patronat et syndicats.

• De quoi parle-t-on ?

Cette nouvelle prime serait, dans les grandes lignes, une déclinaison de la “prime Macron” adressée cette fois-ci aux salariés que l’on appelle “travailleurs de la deuxième ligne”. Les employeurs des branches professionnelles concernées pourraient ainsi verser à leurs salariés une prime exonérée de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu.

• Qu’est-ce que la “seconde ligne” ?

Ce sont les salariés particulièrement exposés lors de la crise sanitaire. Pour établir la liste des métiers concernés, l’exposition potentielle au risque Covid-19 (contact direct avec le public, les collègues, exposition aux risques infectieux) et la présence sur site, évaluée pendant le premier confinement, ont été prises en compte. On peut citer par exemple les caissiers ou les agents d’entretien, qui n’ont pas cessé de travailler pendant les périodes de confinement.

• Qui est concerné?

Quinze branches ont été retenues: on y retrouve une grande partie des effectifs du bâtiment, des transports routiers, du commerce de détail et de gros alimentaire (dont les supermarchés), de l’épicerie, de la propreté, des activités agricoles, de l’aide et des soins à domicile, de la sécurité, de la boulangerie-pâtisserie artisanale, des concierges d’immeubles, des transports publics urbains et des activités du déchet. Soit, au total, un peu plus de 3 millions de personnes.

• Pour quel montant ?

Les conditions d’attribution et le montant de cette prime destinée à la “deuxième ligne” n’ont pas encore été dévoilés par le gouvernement, mais le Premier ministre devrait donner davantage de détails en fin d’après-midi.

Anne Saurat-Dubois et Gaëtane Meslin avec Jérémy Bruno

Leave a Reply

%d bloggers like this: