Les Ray-Ban intelligentes de Facebook finiront bien par arriver “tôt ou tard”

Spread the love
  • Yum

Les Ray-Ban intelligentes de Facebook finiront bien par arriver

L’équipe en charge de la réalité augmentée chez Facebook suggère que l’entreprise est en bonne voie pour livrer ses premières lunettes intelligentes Ray-Ban.

En septembre dernier, Facebook a annoncé que sa première série de lunettes intelligentes serait lancée en 2021 sous la marque Ray-Ban. Facebook n’a toutefois pas révélé quand les consommateurs pourront se procurer ces Ray-Ban intelligentes, ni combien elles coûteront, mais la société pourrait se préparer à présenter bientôt une version bêta ou un prototype.

« Les premiers aperçus du futur arriveront tôt ou tard, lorsque nous lancerons notre première paire de lunettes intelligentes de Ray-Ban, en partenariat avec Luxottica », indique Andrew Bosworth, responsable de Facebook Reality Labs.

publicité

Sur la voie des lunettes de réalité augmentée

Les lunettes intelligentes font partie d’un partenariat pluriannuel entre Facebook et EssilorLuxottica, annoncé l’année dernière. On peut supposer que Facebook veut faire quelque chose de mieux que les lunettes de Snap, et avec Facebook au centre.

Les lunettes intelligentes combineront les applications et les technologies de Facebook avec les marques de lunettes de Luxottica, comme Ray-Ban. Essilor, qui a fusionné avec Luxottica en 2018, apporte une technologie de pointe en matière de lentilles. Facebook a seulement avancé que les lunettes « aideraient les gens à mieux rester en contact avec leurs amis et leur famille ».

Bien que les Ray-Ban intelligentes ne soient pas des lunettes de réalité augmentée, Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, affirme qu’elles constituent une étape clé sur la voie des lunettes de réalité augmentée.

Facebook a également révélé ses plans autour du projet Aria, également une paire de lunettes avec beaucoup de capteurs, mais qui ne sont pas des lunettes de réalité augmentée, et qui ne seront pas à vendre. Les lunettes capturent des données vidéo, audio, de mouvement des yeux et de localisation pour aider ses recherches dans la construction de cartes 3D qui pourraient être utilisées dans les lunettes de réalité augmentée du futur.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

%d bloggers like this: